Publicité

23 février 2021 - 08:33 | Mis à jour : 10:17

Ils venaient d'en faire l'acquisition en juillet dernier au coût de 535 000$

Un chalet est détruit par les flammes à Rivière-Beaudette

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Voir la galerie de photos

Un important incendie a totalement détruit une résidence de la rue René à Rivière-Beaudette la nuit dernière.

Les pompiers de Rivière-Beaudette ont été appelés à se rendre au 36, rue René à 1 h 48 la nuit dernière. À leur arrivée, les sapeurs se sont retrouvés face à un véritable mur de feu. Dès l’appel initial, les équipes de Saint-Polycarpe, Saint-Télesphore, Saint-Zotique, Coteau-du-Lac ont été appelées en assistance. Les pompiers de la Ville de Pincourt se sont aussi joints en soutien avec la banque d’air.

L’installation d’une piscine et du transport d’eau a été nécessaire pour combattre l’incendie. L’incendie aurait pris naissance dans une structure située en avant de la maison.

Une résidence secondaire

Selon les informations obtenues par Néomédia, les propriétaires de la demeure, un couple de Montréal, avaient fait l’acquisition de la résidence en juillet dernier, au coût de 535 000$, à titre de résidence secondaire.

Au moment de l’incendie, le couple se trouvait à son domicile principal de Montréal et a été réveillé par sa compagnie d’alarme. Peu de temps après, la Sûreté du Québec sonnait l’alerte et procédait à l’évacuation des voisins tout en assistant les premiers pompiers sur place.

Présent sur place, le maire de Rivière-Beaudette, Patrick Bousez, s’est dit soulagé de savoir que personne n’avait été blessé. « Les citoyens sont toujours ma principale préoccupation lorsqu'il y a une telle intervention », confiait-il à Néomédia, alors que les pompiers combattaient toujours les flammes. Une maison se trouvant à proximité a subi de légers dommages en raison de la chaleur. Quant au 36, rue René, la résidence est une perte totale.

Hydro-Quebec a été appelé sur place afin de procéder à du délestage pour permettre aux pompiers d’intervenir. Au moment d’écrire ces lignes, moins d’une dizaine de résidences étaient toujours privées de courant.

Finalement, l’Unité Communautaire de Mesures d’Urgence s’est rendue sur les lieux afin de permettre aux pompiers de s’alimenter.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.