Publicité

13 décembre 2020 - 10:01 | Mis à jour : 10:20

Un jeune homme de 21 ans est arrêté

Une poursuite à haute vitesse se termine en capotage à Coteau-du-Lac

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Voir la galerie de photos

Deux personnes ont été blessées sur le chemin du Fleuve à Coteau-du-Lac, près de la limite de Les Coteaux, à la suite d'une poursuite à haute vitesse.  

Ce samedi, les policiers de la Sûreté du Québec tenaient un point de contrôle sur le chemin du Fleuve en lien avec la conduite avec les capacités affaiblies.

« Vers 2h45, la voiture accidentée est arrivée au barrage et les policiers ont demandé au conducteur, un jeune homme de 21 ans, de se ranger pour procéder aux vérifications requises. Il a toutefois refusé de s’immobiliser et a pris la fuite », explique l’agent Bibeau, porte-parole pour la Sûreté du Québec.

Une courte poursuite s’est déclenchée. « L’automobiliste a perdu le contrôle, moins d’un kilomètre plus loin », poursuit l’agent Bibeau. 

Le véhicule a terminé sa course dans un parc en faisant plusieurs tonneaux dans une courbe. L'impact a été tel que le moteur du véhicule a été projeté. Le chauffeur est demeuré prisonnier du véhicule durant de longues minutes le temps que les pompiers de Coteau-du-Lac le libèrent avec les pinces de désincarcération.

Le conducteur et sa passagère, une adolescente d’environ 16 ans, ont été conduits vers un centre hospitalier. Ils ont tous les deux subi des blessures importantes, mais leur vie est hors de danger. 

Le conducteur a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies. « Selon les premières constatations, il aurait conduit sous l’effet de l’alcool et de la drogue. Des analyses sanguines ont été faites pour confirmer le tout. L’homme de 21 ans contrevenait aussi à des conditions en conduisant à une heure aussi tardive », conclut le porte-parole. 

Un reconstitutionniste a été demandé sur place pour faire la lumière sur les événements. 

Texte écrit en collaboration avec Marie-Claude Pilon

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.