Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Rapport de Statistique Canada

Près du quart des meurtres survenus en 2021 au Canada étaient liés aux gangs

durée 10h00
23 novembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Un nouveau rapport de Statistique Canada montre que le taux national d'homicides a augmenté pour une troisième année consécutive et que près du quart des meurtres en 2021 étaient liés aux gangs.

Il y a eu 788 homicides au pays l'année dernière, soit une hausse de 3 % par rapport à 2020. À 2,06 homicides pour 100 000 habitants, il s'agit du taux le plus élevé au Canada depuis 2005.

La Saskatchewan a enregistré à la fois le taux d'homicides le plus élevé et le taux le plus élevé de meurtres liés à des gangs. Le taux d'homicides de la province a augmenté de 9 % par rapport à 2020.

Le Manitoba a enregistré le deuxième taux le plus élevé, tandis que l'Ontario et la Colombie-Britannique ont également enregistré d'importantes augmentations.

Au Québec, 88 personnes ont été tuées l'an dernier, dont 48 à Montréal, comparativement à 87 en 2020. Le taux d'homicides par 100 000 habitants s'est établi à 1,02 dans la province en 2021.

L'Alberta et la Nouvelle-Écosse ont connu des baisses importantes, la fusillade de masse de 2020 en Nouvelle-Écosse ayant contribué à sa baisse l'année suivante.

Les homicides restent relativement rares au Canada, a rappelé Statistique Canada, et représentaient en 2021 moins de 0,2 % de tous les crimes violents déclarés par la police.

Les villes de Regina, Winnipeg et Thunder Bay, en Ontario, affichaient les taux d'homicides les plus élevés.

Les données publiées lundi ont montré que 184 des homicides étaient liés à des gangs. L'agence a souligné qu'il s'agissait du taux le plus élevé depuis que les données sur les meurtres de gangs ont été recueillies pour la première fois, il y a 16 ans.

Il y a eu 13 homicides supplémentaires liés à des gangs en Ontario par rapport à l'année précédente. La Colombie-Britannique, la Nouvelle-Écosse, la Saskatchewan, le Nouveau-Brunswick et le Yukon ont également enregistré une augmentation des meurtres liés aux gangs.

Le taux de victimes autochtones à travers le pays est resté disproportionnellement élevé, soit six fois plus élevé que celui des non-Autochtones. Quarante-cinq femmes autochtones ont été victimes d'homicides en 2021, soit trois de plus que l'année précédente.

En Saskatchewan, 77 % des personnes tuées étaient des Autochtones, qui ne représentent qu'environ 18 % de la population de la province. L'Alberta et le Manitoba comptaient également un nombre élevé de victimes autochtones.

Les Noirs et les Sud-Asiatiques avaient également des risques plus élevés d'être victimes d'homicide. L'Ontario a enregistré 138 homicides où les victimes étaient racialisées, soit 50 de plus qu'en 2020.

Statistique Canada a ajouté que les armes à feu étaient l'arme la plus couramment utilisée dans les homicides. Toronto a enregistré le plus grand nombre d'homicides impliquant une arme à feu, soit 61, suivi de Vancouver, Montréal et Edmonton.

Les coups de couteau représentaient 32 % des homicides.

Kelly Geraldine Malone, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La camionnette recherchée à Vaudreuil-Dorion a été localisée

Le véhicule recherché par la Sûreté du Québec qui a fait l'objet d'une tentative  d'interception plus tôt ce matin sur le boulevard Harwood, à Vaudreuil-Dorion, a été localisé par le corps de police dans les dernières heures.  À lire également:  La SQ a tenté d'intercepter un véhicule sur l'autoroute 20 ce matin  Écrasement d'un aéronef: ...

La SQ a tenté d'intercepter un véhicule sur l'autoroute 20 ce matin

Plus tôt cet avant-midi, les patrouilleurs de la Sûreté du Québec ont fait une tentative afin d'intercepter un véhicule circulant à haute vitesse sur l'autoroute 20, à Vaudreuil-Dorion.  Au moment d'écrire ces lignes, le porte-parole de la Sûreté du Québec, Louis-Philippe Ruel confirme que le véhicule n'a pu être immobilisé par les agents, mais ...

Écrasement d'un aéronef: l'appareil partait de Salaberry-de-Valleyfield

L’aéronef qui s’est écrasé ce lundi peu avant 21h, dans le secteur de Lancaster, en Ontario avait quitté, quelques minutes auparavant, l’aéroport local de Salaberry-de-Valleyfield. L’appareil, un Cessna 150, s’est écrasé, pour une raison toujours inconnue, sur le terre-plein central de l’autoroute 401, tout près de la frontière du Québec, à 17 km ...