Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Comité ZIP du Haut Saint-Laurent

Plantation au parc des Générations à L'Île-Perrot

durée 13h00
1 mars 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jessica Brisson
email
Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Le Comité ZIP du Haut Saint-Laurent (Comité ZIP HSL) entreprendra dans les prochaines semaines, la deuxième phase de son projet de contrôle des espèces exotiques végétales envahissantes (EVEE) au parc des Générations à L’Île-Perrot.

Ce projet vise à réduire la pression exercée par les EVEE sur la biodiversité indigène, à augmenter l’abondance de la biodiversité et la connectivité entre les milieux par la restauration du site.

À l’automne 2022, en collaboration avec la Ville de L’Île-Perrot, le CRE Montérégie et le Comité ZIP Jacques-Cartier, l’organisation avait procédé à la phase un qui constituait en l’ensachage de souches et l’élimination des EVEE.

En 14 jours, les équipes ont été en mesure de contrôler une superficie de 1000 m2 et 204 sacs de résidus d’EVEE ont été envoyés à l’enfouissement. Les espèces contrôlées sont les nerpruns bourdaines et cathartiques, ainsi que la renouée du Japon qui se propagent aux alentours du marais.

Ainsi, dès avril prochain, le ZIP HSL entamera la phase deux de son projet qui consiste en la plantation d’espèces indigènes afin de restaurer la partie contrôlée et d’installer une compétition aux EVEE. 

Des bandes riveraines vitrines

En plus du projet de L’Île-Perrot, le Comité ZIP HSL a, en 2022, réalisé un important projet d’aménagement de bandes riveraines vitrines, avec fenêtre sur l’eau à Les Coteaux.

Ce projet visait, entre autres, à faire découvrir aux citoyens riverains la possibilité de faire un aménagement incluant une fenêtre donnant accès au plan d’eau. La protection et la restauration des bandes riveraines contribuent à rétablir les rôles écosystémiques de celles-ci. La bande riveraine est une zone de transition entre les milieux terrestres et aquatiques.

Elle permet entre autres de capter les eaux de ruissellement qui vont vers le lac, de filtrer les surplus de pesticides et d’engrais et sert de couloir de déplacement pour les animaux. Le site de démonstration à Les Coteaux procure des exemples inspirants à suivre pour les municipalités voisines, ainsi que pour les citoyens.

Soulignons que la réalisation des projets a été possible grâce au financement reçu du Fonds d’action Saint-Laurent (FASL), via son Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent (PMB) et en collaboration avec Avantage Saint-Laurent, la nouvelle vision maritime du Gouvernement du Québec, du Programme Interactions communautaire (PIC), lié au Plan d’action Saint-Laurent (PASL) 2011-2026, et mis en œuvre par les gouvernements du Canada et du Québec, la Caisse Desjardins de Vaudreuil-Soulanges, la Ville de L’Île-Perrot, la municipalité de Les Coteaux, le Conseil régional de l’environnement de la Montérégie (CREM), ainsi que le Centre de Jardin Del Esta.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 mai 2024

Activité écocitoyenne ce vendredi à Pointe-des-Cascades

La Municipalité de Pointe-des-Cascades distribuera, ce vendredi 17 mai, des arbres et arbustes offerts gracieusement par le Ministère des Ressources naturelles et des forêts du Québec.  L'activité écocitoyenne se tiendra beau temps mauvais temps au dôme municipal, situé au 11 boulevard de Soulanges de 9h à midi. Sur place, l'équipe municipale ...

13 mai 2024

Hudson annonce la levée imminente de son règlement de contrôle intérimaire

Mis en place en 2022, le règlement de contrôle intérimaire (RCI) en lien avec la protection des milieux humides d'intérêt de la Ville d'Hudson pourrait être officiellement levé d'ici la fin de l'été 2024. La levée est tributaire à l'approbation des règlements 767-2024 et 768-2024, par la MRC de Vaudreuil-Soulanges. Celle-ci dispose de 120 jours, ...

13 mai 2024

Hudson a finalement choisi son oiseau emblématique

Les citoyens de Hudson ont finalement fait leur choix à l'occasion d'un sondage visant à élire l'oiseau officiel de la localité. Entre le Martinet ramoneur, l'Hirondelle rustique, la Grive des bois, le Martin-pêcheur d'Amérique et le Goglu des près, c'est finalement sur le quatrième que s'est porté le choix des répondants.  Le martin-pêcheur ...