Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Deux points de dépôts seront mis en place du 21 au 25 novembre

La tubulure acéricole ramassée dans la région en novembre

durée 04h00
6 octobre 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

L’an dernier, un projet pilote mis en place par AgriRÉCUP a permis de récupérer la tubulure usée provenant des érablières de la Montérégie-Ouest. Le succès de ce projet incite AgriRÉCUP et ses partenaires à étendre ce type de collecte dans toute la Montérégie dès cet automne.

Ainsi, les douze MRC de la région, l’agglomération de Longueuil, la MRC de La Haute-Yamaska et la MRC de Brome-Missisquoi en profiteront.

Les acériculteurs de la Montérégie sont invités à agir rapidement. Entre le 12 octobre et le 25 novembre, ils pourront apporter gratuitement la tubulure usée à des sites de dépôt déterminés.

Christine Lajeunesse, directrice d’AgriRÉCUP, explique : « Il s’agit d’un projet important afin d’aider les acériculteurs à mieux gérer les plastiques. Grâce à ce projet, de nombreuses tonnes de tubulures seront retirées des érablières. Nous évaluons le potentiel à 200 tonnes. Cette initiative fait partie d’un ensemble de projets de récupération et valorisation des plastiques agricoles visant à atteindre zéro déchet plastique en agriculture. Nous sommes très heureux de travailler avec les MRC et l’UPA pour offrir ce nouveau service aux acériculteurs. »

Patrick Bousez, président de la Table de concertation régionale de la Montérégie et préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges précise : « La Montérégie est le troisième plus important producteur de sirop d’érable au Québec. De plus, la région présente un fort potentiel encore inexploité. Donc, la collecte du plastique acéricole constituait un enjeu pour lequel nous devions trouver collectivement des solutions. Je me réjouis de constater que, plus que jamais, les acteurs de la Montérégie se concertent et innovent pour améliorer le bilan environnemental de la région et mettre en place les solutions requises. »

Lors du projet pilote tenu l’an dernier en Montérégie-Ouest, les acériculteurs ont rapporté environ 28 tonnes de tubulures usées.

Au Québec, une fois conditionné, le plastique des tubulures prend la forme de pare-chocs, de pots de peinture, de tapis et de tuyaux de drainage.

Le programme de cet automne fera une énorme différence pour les acériculteurs. Ils attendent avec impatience la possibilité de recycler ce plastique. Bien que trois MRC offrent certaines formes de recyclage, la plupart des acériculteurs désireux de recycler ces matériaux devaient les transporter vers des installations de recyclage situées jusqu’à quatre heures de route. Sinon, ils devaient payer un service de ramassage sur place. La plupart des acériculteurs de la Montérégie n’ont jamais eu accès à une option de recyclage.

« Les présidents des deux syndicats acéricoles de la Montérégie, David Hall pour l’Est et François Béliveau pour l’Ouest, invitent les acériculteurs à profiter cet automne des différents sites de dépôt de tubulure répartis sur l’ensemble du territoire. Les syndicats sont fiers de s’associer à ce projet initié par AgriRÉCUP. »

Grâce à ce programme de recyclage, les producteurs montérégiens économiseront temps et argent. En effet, AgriRÉCUP ramassera la tubulure aux divers sites de dépôt et la transportera aux installations de recyclage.

Lieux et dates;

Le ramassage de la tubulure acéricole aura lieu aux endroits suivants aux dates indiquées.

Selon les dates annoncées, chaque acériculteur apportera sa tubulure aux sites de dépôt de la MRC où se situe son entreprise (horaires ci-dessous).

SITES DE DÉPÔT :

21 au 25 novembre 2022, 9 h à 12 h et 13 h à 16 h. Les points de dépôt pour les acériculteurs des MRC suivantes : Haut-Saint-Laurent, Beauharnois-Salaberry, Vaudreuil-Soulanges, Jardins-de-Napierville, Roussillon, seront situé aux endroits suivants :

- Uniag Coopérative in Saint-Polycarpe;

- Uniag Coopérative in Sainte-Martine;

Comment préparer la tubulure acéricole pour le recyclage

La collecte de la tubulure acéricole est gratuite. Toutefois, le respect de quelques consignes pour préparer la tubulure permettra une récupération optimale. Sinon, elle pourrait être refusée. Donc, il importe de séparer les tuyaux maîtres de la tubulure de 5/16’’. Les raccords et les chalumeaux en plastique connectés à la tubulure seront acceptés. Important : la tubulure rapportée doit être exempte de broche, de pièces métalliques, de peinture, d’autres plastiques ou de tout autre contaminant.

Le déchargement de la tubulure se fera manuellement puisque les véhicules lourds et tracteurs sont interdits sur les sites de dépôt.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


COP15 - Jour 2: L’importance de la communication

Ce lundi, Léa Bédard-Beaulieu a participé, avec près 350 jeunes de partout dans le monde, au Sommet jeunesse pré-COP15, organisé par le Global Youth Biodiversity Network. Une opportunité de réfléchir collectivement à des pistes de solutions pour ralentir la perte de la biodiversité sur la planète. « J’ai été interpellée par le discours de la ...

durée Hier 16h00

Le Canada et la Chine coorganisent la COP15 à Montréal sous fond de tensions

Une grande conférence des Nations unies sur la biodiversité commencera mardi à Montréal avec l'objectif ambitieux d'amener tous les pays à accepter de protéger près du tiers des terres et des océans du monde avant la fin de cette décennie. Mais l'enjeu environnemental sera peut-être la partie facile de la réunion coorganisée par le Canada et la ...

durée Hier 11h32

COP15 | La jeunesse a une voix et c'est celle de Léa Bédard-Beaulieu de Terrasse-Vaudreuil

CSUR la télé et Néomédia Vaudreuil-Soulanges auront la chance de suivre Léa Bédard-Beaulieu en direct de la COP15 à Montréal. La jeune femme de 26 ans, originaire de la région, a été choisie pour représenter les jeunes francophones du Québec avec le soutien des Offices jeunesse internationaux du Québec. Spécialisée en communications scientifiques ...