Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le premier séjour exploratoire en production horticole

Un bilan positif pour l'initiative Récolte ton avenir

durée 08h00
7 septembre 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les 19 et 20 août derniers, le tout premier séjour exploratoire en production horticole Récolte ton avenir a été couronné de succès. Les participants présents ont eu la chance de vivre une immersion complète de deux jours à la Ferme Hubert Sauvé de Salaberry-de-Valleyfield et à l’édifice des Moissons du Centre de formation professionnelle (CFP) du Suroît.

Du côté de l’entreprise agricole, les participants ont été chaleureusement reçus par le propriétaire Alexandre Sauvé, qui leur a offert une visite des installations, des plantations et des serres. En plus de leur en apprendre davantage sur son parcours professionnel et sur l’historique de la ferme, il a démystifié la production horticole en expliquant les types et les étapes de production, la taille, l’entretien, ainsi que le processus de récolte.

« Je trouve ça intéressant que les participants du séjour exploratoire aient pu découvrir ma réalité, lance Alexandre Sauvé. C’est une chance pour moi d’avoir pu transmettre ma passion à des gens curieux, mais qui ne savent pas où commencer. Un métier en production horticole est plus accessible qu’on le pense! »

Le deuxième volet de cette activité a pris place directement sur les lieux de la formation Production horticole du CFP du Suroît où les participants ont rencontré Jessy Leduc, enseignant. Celui-ci a effectué une visite des installations : classes, entrepôts, serres et champs. Les 10 personnes présentes ont eu l’opportunité de faire deux activités d’expérimentation, en champs et en serres. Elles ont également pris part à la récolte, où chacune d’elle pouvait repartir avec les fruits et légumes souhaités.

Une activité de recrutement unique

Ces deux jours ont aussi permis aux participants de connaître les activités de formation possibles dans le monde de la production horticole, de découvrir le rôle de l’Union des producteurs agricoles (UPA) et d'en apprendre un peu plus sur les services et mesures offerts par Services Québec de la Montérégie.

Rappelons que ce séjour exploratoire est une initiative du Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands et du CFP du Suroît, en collaboration avec la Fédération de l'UPA de la Montérégie. Ces activités de recrutement sont rendues possibles grâce à la participation financière du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale.

« Ces activités d’exploration sont une chance unique de découvrir nos milieux professionnels, puis de faire connaissance avec ces métiers du domaine horticole qui sont enseignés dans notre établissement et dont les perspectives d’avenir sont plus qu’intéressantes », ajoute Marc Brichau, directeur du Centre de formation
professionnelle du Suroît.

Un deuxième séjour exploratoire en production horticole à venir

Toujours dans une optique de recrutement, un deuxième séjour exploratoire sera proposé. Tous les détails seront dévoilés sous peu. Les personnes intéressées peuvent signifier leur intérêt dès maintenant au recoltetonavenir.com et sont invitées à suivre la page Facebook du séjour exploratoire.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


COP15 - Jour 2: L’importance de la communication

Ce lundi, Léa Bédard-Beaulieu a participé, avec près 350 jeunes de partout dans le monde, au Sommet jeunesse pré-COP15, organisé par le Global Youth Biodiversity Network. Une opportunité de réfléchir collectivement à des pistes de solutions pour ralentir la perte de la biodiversité sur la planète. « J’ai été interpellée par le discours de la ...

durée Hier 16h00

Le Canada et la Chine coorganisent la COP15 à Montréal sous fond de tensions

Une grande conférence des Nations unies sur la biodiversité commencera mardi à Montréal avec l'objectif ambitieux d'amener tous les pays à accepter de protéger près du tiers des terres et des océans du monde avant la fin de cette décennie. Mais l'enjeu environnemental sera peut-être la partie facile de la réunion coorganisée par le Canada et la ...

durée Hier 11h32

COP15 | La jeunesse a une voix et c'est celle de Léa Bédard-Beaulieu de Terrasse-Vaudreuil

CSUR la télé et Néomédia Vaudreuil-Soulanges auront la chance de suivre Léa Bédard-Beaulieu en direct de la COP15 à Montréal. La jeune femme de 26 ans, originaire de la région, a été choisie pour représenter les jeunes francophones du Québec avec le soutien des Offices jeunesse internationaux du Québec. Spécialisée en communications scientifiques ...