Publicité

21 mai 2021 - 05:00

Surconsommation d’eau

Les niveaux de l’eau sont inquiétants dans la région

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

La surconsommation d’eau jumelée à l’absence de précipitations amène les sources d’eau potable de la région de Vaudreuil-Soulanges à des niveaux considérablement bas. Portrait de la situation avec Christian Gendron, directeur du service des eaux de la Ville de Vaudreuil-Dorion.

« On est un peu en haut des records enregistrés, mais les niveaux sont quand même très bas », indique Christian Gendron. Ils sont à environ 30 cm de ceux de 2010, qui avait été l’année record du plus bas niveau d’eau jamais enregistré en 50 ans. 

À l’époque, la situation était à ce point problématique que la Ville avait été forcée d’installer une pompe temporaire dans la baie de Vaudreuil afin d’assurer un approvisionnement suffisant en eau potable sur son territoire. 

Depuis, une deuxième prise d’eau a été installée en 2012, ce qui éviterait qu’une situation similaire à 2010 se reproduise. « Elle sécurise beaucoup l’entrée d’eau. Il y a donc très peu de chance que ce soit problématique et qu’on doit faire du pompage », explique M. Gendron. La capacité a triplé grâce à cette installation. 

Surconsommation 

La Ville de Vaudreuil-Dorion, qui tire son eau de la rivière des Outaouais dans la baie de Vaudreuil, affichait aujourd’hui une consommation de 18 592 mètres cubes, ce qui est considéré comme étant « excessif ». M. Gendron voit une tendance à la hausse depuis la fin de semaine dernière. 

« On est légèrement inférieur aux consommations records enregistrées l’année passée, mais ça demeure très élevé et inquiétant. Il faut que les gens respectent les règlements qui sont en place », soutient-il. 

Selon M. Gendron, l’augmentation de la consommation d’eau pourrait s’expliquer par un changement de comportement induit par la pandémie, forçant les gens à rester chez eux. Plusieurs se sont dotés d’une piscine ou se sont mis au jardinage.

Ainsi, entre 2019 et 2020, il a pu constater une hausse de 25% de la consommation pour une augmentation de la population d’environ 2%. La même tendance est observée cette année. « Il y a des gens qui disent qu’on manque d’eau parce que la ville s’est développée, mais c’est faux », affirme-t-il. Ce dernier précise que les chiffres reflètent la démographie pendant l’hiver. 

Impacts 

Certaines municipalités de la région ont déjà émis des avertissements pour limiter la consommation d’eau. De nouvelles réglementations sur l’arrosage sont aussi en place afin de limiter la consommation d’eau potable. 

La Ville Saint-Lazare, qui puise depuis la nappe phréatique, a interdit ce jeudi l'arrosage et l'utilisation extérieure de l'eau potable. C'est aussi le cas à Pointe-des-Cascades depuis mercredi et d'autres municipalités pour leur emboîté le pas.

À lire également:

Saint-Lazare interdit l'utilisation extérieure de l'eau potable

« L’eau potable, c’est non-négociable » - Guy Pilon

Usage extérieur de l'eau potable: Saint-Lazare invite ses citoyens à revoir leur consommation

« Actuellement, il n’y a aucun compteur d’eau, mais si les gens abusent, c’est peut-être une option qui va devoir être évaluée. On n'en est pas là, mais ça pourrait l’être si ça continue », déplore M. Gendron. 

Il ajoute qu’un bas niveau d’eau tel qu’observé favorise la prolifération des algues puisque la baie est peu profonde. « Ça peut avoir un impact sur la qualité de l’eau. Même si l’usine est en mesure de traiter l’eau et de garantir qu’elle soit de bonne qualité pour la consommation, il se peut qu’il y ait des goûts d’algues qui peuvent transparaître », prévoit-il. 

La capacité maximale de production de l’usine est de 26 000 mètres cubes par jour. Si ce seuil est dépassé, elle tombe alors sur ses réserves et dans le cas où cela se prolongerait quelques jours, la Ville n’aurait tout simplement plus d’eau. 

M. Gendron explique que ce scénario est peu envisageable, mais qu’il faut surveiller la situation de près. L’an dernier, la Ville a enregistré une consommation maximale de 22 000 mètres cubes. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.