Publicité

7 avril 2021 - 12:58 | Mis à jour : 16:03

Restauration d’un habitat pour poissons

La Ville de Hudson souhaite redonner vie au Lac Pine

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

La Ville de Hudson a déposé, ce mardi, son projet de règlement autorisant un emprunt de plus d'un million de dollars pour financer les travaux de réfection du barrage et du déversoir du Lac Pine et l’aménagement du milieu humide.

« Ce règlement d’emprunt est le résultat de nombreuses années de travail du conseil et des experts pour restaurer le Lac Pine, empêcher les inondations et la destruction de la rue Cameron. La réalité est que nous ne pouvons plus maintenir le statu quo car le ministère de l’Environnement et la MRC exigent que des mesures soient prises dans ce dossier », a expliqué le conseiller municipal Austin Rikley-Krindle.

Rappelons qu’en 2014, le barrage du Lac Pine s’est écroulé et par conséquent, le lac s’est complètement vidé de son eau. Considéré comme étant un obstacle à l’écoulement de l’eau et un danger pour la sécurité, la Ville s’est vue dans l’obligation d’intervenir pour remédier à la situation.

« Le conseil a examiné toutes les options qui s’offraient à lui et il a été confronté à un choix. D’un côté,  nous pouvions remplacer le ponceau sur Cameron et enlever le vieux barrage pour plus de 500 000 $ ou encore, remplacer le vieux barrage par un nouveau, plus grand, et capable d’accommoder le débit d’eau prévu au cours des 100 prochaines années. Le conseil a choisi cette dernière option. Ce nouveau projet permettrait de restaurer le Lac Pine dans son état d’origine. Le barrage serait plus grand et plus éloigné de la route, mais autrement le lac ressemblerait à ce qu’il était avant la rupture du barrage », a ajouté le conseiller Rikley-Krindle.

Restauration d’un habitat pour poissons

Le projet de réfection du barrage du Lac Pine inclut également la création et la restauration d’un habitat pour poissons. « Le conseil est en pourparlers avec la Ville de Saint-Lazare pour ce volet du projet », a souligné Philip Toone, directeur général lors de la séance du 1er mars.

D’ailleurs, une contribution financière en lien avec la restauration de l’habitat marin, dont le montant sera établi par Pêches et Océans Canada, à la fin des travaux, sera déduite de l’emprunt.

Soulignons également que lors de la séance mensuelle du mois de mars, le conseil municipal a annoncé l’octroi d’un contrat à la firme de Stantec Experts-Conseils ltée, au montant de 82 890 $ avant taxes, pour la réalisation de plans et devis en lien avec le projet.

« Bien que nous présentions un règlement d’emprunt de plus d’un million de dollars, car c’est ce qui est exigé par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, nous demandons aux résidents qu’un nouveau financement de 240 000$ pour ce projet. Ce qui représente une augmentation de la taxe de à 6$ par résidences. Le reste de ce règlement d’emprunt sera couvert par des subventions, des surplus et des allocations. Nous croyons que c’est la meilleure façon de ramener le Lac Pine et de contrôler les crues des eaux dans les années à venir. L’alternative est simple. Soit nous dépensons pour le lac, soit nous dépensons presque autant, sans subventions pour remplacer le ponceau Cameron. En appuyant ce règlement, vous nous permettez de ramener le Lac Pine et d’empêcher la destruction de Cameron », a conclu le maire, Jamie Nicholls.

Le règlement sera adopté lors d'une séance ultérieure.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Il y a une seule chose que je peux me permettre, car je ne suis pas de votre région.
    Votre lac est une excellente «entrée de votre ville» même dans un piètre état ce lac avait toujours son canard ou bernache.
    Dépendant de son aménagement, il pourrait être une belle place de repos et/ou un petit restaurant avec une bouffe moderne.

    J.L. Turcotte - 2021-04-07 21:09