Publicité

6 avril 2021 - 06:00

Groupe DDM

La Ville de NDIP octroie près de 20 000$ pour la caractérisation de son parc nature

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

C’est lors d’une séance extraordinaire tenue le 29 mars que la Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot a annoncé l’octroi d’un contrat de 19 775$ à la firme, Groupe DDM, pour la caractérisation environnementale et plan concept de son parc nature.

« C’est à partir de cette caractérisation que nous pourrons définir le plan et présenter le concept du parc, aux citoyens », a expliqué la mairesse de NDIP, Danie Deschênes. Le contrat octroyé permettra à la Ville de déposer une demande auprès de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) pour une subvention dans le cadre de la Trame verte et bleue. « Il y a des subventions de disponibles et nous souhaitons utiliser ces fonds pour maximiser l’accès à l’environnement qui appartient à la communauté », a ajouté Mme Deschênes.

À lire également

Un parc nature pour Notre-Dame-de-l’Île-Perrot

Rappelons qu’en février dernier, l’administration de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot a annoncé son intention de créer un parc nature, tout près des ateliers municipaux, sur le boulevard Don-Quichotte.

« Nous allons reboiser, bonifier et protéger entre autres une des communautés importantes de rainette faux-grillon du Québec », avait alors laissé savoir Mme Deschênes. Par la réalisation de ce projet, ce sont 75 hectares de terrains qui seront bonifiés et conservés pour le bien de la communauté. « C’est un projet qui va devenir un lieu de vie où les citoyens pourront faire du vélo, de la marche, mais aussi apprendre », de dire la mairesse.

La Trame bleue et verte

Tout en contribuant aux objectifs de protection, la Trame verte et bleue permet de mettre en valeur les milieux naturels ainsi que les éléments du paysage et du patrimoine bâti qui constituent des symboles identitaires forts de la région.

Reposant sur les atouts naturels, dont les cours d’eau et les grands espaces verts, le concept de la Trame vise à multiplier les sites à proximité des quartiers résidentiels et commerciaux et à les relier afin d’en améliorer l’accès et d’en favoriser la fréquentation par les citoyens et les visiteurs.

Pour être admissible au présent programme, un projet de la phase II doit s’intégrer dans au moins un des volets suivants :

  • le développement de parcs métropolitains, y compris de parcs agricoles
  • l’acquisition de milieux naturels à des fins de conservation
  • la mise en valeur permettant l’accessibilité aux milieux naturels, la récréation extensive, la restauration ou la connectivité naturelle
  • les activités de reboisement visant l’augmentation de la superficie du couvert forestier
  • la renaturalisation d’espaces vacants ou sous-utilisés, incluant les anciens golfs, les anciennes carrières et sablières ainsi que les emprises publiques
  • la consolidation et la mise en place d’un réseau de navettes fluviales à des fins récréotouristiques
  • l’aménagement et la mise aux normes de sentiers cyclables du Réseau vélo métropolitain
  • les projets s’inscrivant dans un cadre de référence élaboré avec l’appui financier découlant de l’Entente pour le financement de projets contribuant à la mise en place de la Trame verte et bleue sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal, dont celui de l’Est de l’archipel.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.