Publicité

13 octobre 2021 - 08:00

Élections municipales 2021

Portrait de l'une des candidates à la mairie de Rigaud, Marie-Claude Frigault

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Forte d’un mandat de quatre ans comme conseillère municipale sortante à la Ville de Rigaud, Marie-Claude Frigault sollicite désormais un mandat à la mairie.

Propriétaire d’une entreprise de services comptables, femme intègre et déterminée, elle se dit fière des accomplissements initiés et réalisés lors de son premier mandat à titre de conseillère municipale du district 1. Parmi elles, on peut nommer les modifications apportées aux procédures désuètes concernant l’élaboration du budget ainsi que la révision du processus de nominations des candidats siégeant aux divers comités municipaux. 

" Toujours à l’écoute des concitoyens, j’aime aller au fond des dossiers, trouver des solutions adéquates et sensées en accord avec la population. Exerçant la plus grande transparence, j’estime qu’il est primordial et profitable à tous de considérer votre voix ", indique-t-elle. 

La protection de l’environnent et des espaces verts lui tiennent à cœur. La préservation de la montagne, la mise en valeur et l’assainissement des cours d’eau, le respect du caractère champêtre des quartiers dans ses nouvelles constructions, afin d’éviter de dénaturer la Ville de Rigaud, sont au cœur de ses préoccupations.

" Je tiens à conserver l’esprit communautaire et le caractère villageois de Rigaud, tout en développant des quartiers paisibles où les familles pourront grandir et surtout s’y épanouir ", ajoute-t-elle. 

L’aspect récréotouristique de Rigaud revêt pour elle une importance particulière que ce soit pour les investissements requis de la piste cyclable, les Sentiers de l’escapade ou encore pour la revitalisation du parc adjacent à la descente de bateau. À son sens, ces projets pourraient s’avérer profitables à l’ensemble de la communauté.

Le développement domiciliaire demeure sans contredit un sujet qui suscite une attention toute particulière de sa part. "Que l’on parle de minimaisons ou de maisons bigénérationnelles, l’accès à la propriété fait partie des enjeux sociaux qui méritent toute notre attention. Je veux aussi maintenir et renforcer les liens avec nos ainé(e)s et les plus vulnérables de notre communauté", précise-t-elle. 

De plus, selon elle, le plan d’urbanisme mérite d’être revisité afin de mieux répondre aux besoins sociaux économiques actuels et futurs, en particulier, en ce qui concerne le territoire destiné au parc industriel Oscar-Gendron.

Elle souligne aussi l’importance du territoire occupé par l’agriculture de la municipalité. "Dès la première année de mon mandat, je désire ardemment susciter l’implication des agricultrices et agriculteurs afin de sensibiliser l’ensemble des citoyennes et citoyens aux activités, pratiques et aux produits de la ferme ainsi que le travail engendré par cette partie de notre communauté. Cette portion de Rigaud nous est chère, mais combien de fois oubliées, voire ignorées de tous."

Les implications interrégionales telles qu’avec la Municipalité régionale de comté Vaudreuil- Soulanges (MRC) sont autant de dossiers qui exigent une limpidité essentielle auprès des citoyens de Rigaud et une collaboration ouverte et totale de l’ensemble des membres du Conseil municipal, admet-elle. 

" L’obtention de la juste part de la ville de Rigaud dans ses infrastructures récréatives par la MRC est essentielle et pourtant mise de côté depuis trop longtemps." 

L’élaboration d’un budget équilibré dont les priorités sont claires et respectueuses de la capacité de payer des contribuables, présentées en réunion publique et, avec toute la transparence qu’un tel exercice oblige est à ses yeux primordiale. "Nous aurons dans les prochaines années le défi du projet du système d’épuration des eaux usées qui impactera considérablement l’impôt foncier des propriétés rattachées à ce projet. Le conseil aura à prendre les bonnes décisions pour garder un taux de taxation raisonnable pour l’ensemble de la ville', souligne-t-elle. 

En terminant, elle envisage le retour, et ce le plus tôt possible, du café du citoyen afin de recueillir les points de vue de la population et expliquer les décisions et les projets qui méritent d’être élaborés, dans une atmosphère détendue.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.