Publicité

11 septembre 2021 - 17:00

Amateur de politique, il suit la campagne avec intérêt

Rencontre avec le jeune Charles 11 ans de Saint-Clet qui a participé au débat des chefs

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Un jeune citoyen de Saint-Clet, âgé de 11 ans seulement, s’est démarqué lors du débat des chefs tenu ce mercredi 8 septembre. Néomédia Vaudreuil-Soulanges a retracé le jeune homme pour en apprendre plus sur sa participation à ce moment télévisuel important.

Rencontré ce vendredi, le 10 septembre, après sa journée d’école, Charles s’est décrit comme un amateur de politique malgré son jeune âge. Il a même écouté le précédent débat qui a eu lieu avant celui de mercredi auquel il a participé, en plus de suivre la campagne électorale en cours.

Mais comment s’est-il retrouvé à poser sa question aux chefs de partis fédéraux dans la course en vue du scrutin du 20 septembre? « C’est à cause de ma mamie que je me suis retrouvé à la télé! Elle m’a dit lors d'une conversation par téléphone que Radio-Canada demandait aux gens de poser leurs questions dans le cadre du débat. J’ai envoyé la mienne avec mon âge et ma provenance avec le courrier de papa et j’ai été sélectionné. Une journaliste m’a contacté par la suite et je me suis retrouvé en direct à la télévision », résume-t-il.

Notons qu’à la suite de sa question, la députée de Soulanges, Marilyne Picard, et la candidate sortante dans Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille, ont souligné sa vivacité d’esprit et son élocution et se sont montrées très favorables à le rencontrer. « Je suis intéressé. Je pense qu’il y a bien des sujets dont on pourrait discuter lors de notre entretien (rires). »

L’environnement, une de ses préoccupations

Sa question aux chefs? Comment comptez-vous diminuer l’utilisation des énergies fossiles si vous êtes élu? Dans l’introduction de sa question, il s’est dit préoccupé pour l’avenir de ses futurs enfants. « Je m’intéresse beaucoup à l’environnement », confirme-t-il. 

Quel chef a le mieux répondu à sa question. «Yves-François Blanchet du Bloc Québécois s’est démarqué à mon avis. Je trouvais qu’il est sorti de la réponse habituelle. Jagmeet Singh du NPD et Justin Trudeau du Parti libéral du Canada ont aussi bien répondu. »

Est-ce que Charles était nerveux au moment de poser sa question en raison du direct? « Un peu, surtout parce que j’avais un écouteur dans l’oreille et que j’entendais ce qui se disait en studio, en plus de recevoir les consignes de la production. On a pu se pratiquer la veille, mais j’étais quand même un peu stressé », ajoute-t-il en confiant qu’il en avait parlé à ses camarades de classe et amis au préalable.

En terminant, il souhaite faire passer le message suivant auprès des citoyens: « Allez voter, c’est important. Si personne ne vote, qui prendra les décisions importantes nous concernant?. »

Plus tard, souhaite-t-il s’impliquer en politique soit en tant que candidat, militant ou d’employé dans un bureau politique? C’est trop tôt pour le dire. Mais Charles a bien aimé son expérience lors du débat et c’est avec intérêt qu’il suivra le dernier droit de la campagne électorale fédérale.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.