Publicité

10 septembre 2021 - 09:00

Élections municipales 2021

Julie Lemieux souhaite un 2e mandat pour terminer les chantiers du premier

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Même si la campagne électorale municipale ne démarre que dans une semaine environ, la mairesse de Très-Saint-Rédempteur, Julie Lemieux, confirme à Néomédia qu’elle sollicitera un autre mandat en novembre prochain à titre de candidate indépendante.

Notons toutefois qu’en 2017, bien qu’elle se présentait sans équipe, Mme Lemieux avait obtenu le soutien de quatre candidats qui briguaient les postes de conseillers municipaux et qui ont tous été élus à la table décisionnelle.

« Je souhaite me présenter de nouveau pour terminer les nombreux projets que le conseil municipal actuel a entamés au cours des quatre dernières années. Nous avons beaucoup investi dans la sécurité, mais aussi dans la réfection des rues. Au cours du prochain mandat, j’aimerais terminer les travaux visant à remettre l’Hôtel de Ville au besoin de notre population », résume celle qui a été élue comme mairesse pour la première fois en 2017, après un mandat à titre de conseillère municipale.

Un deuxième mandat bien occupé

Dans un second mandat, Mme Lemieux a envie  de clore plusieurs dossiers entamés depuis 2017 ou repoussés à cause de la pandémie. «  Je veux régler la situation du centre Socioculturel pour qu’on puisse l’utiliser comme salle de spectacle pour y voir du théâtre, des spectacles d’humour ou de musique ou simplement que l’on puisse s’y rassembler. Je désire aussi terminer les investissements dans les parcs, comme celui derrière la mairie, en plus d’en créer un dans le secteur du Domaine du Sommet », ajoute-t-elle.

L’élaboration de la politique familiale et des aînés, dont les démarches sont en cours, occupe aussi une place importante dans le coeur de la mairesse sortante. Cette initiative permettra aux élus de connaître et de comprendre les besoins des familles du territoire pour être en mesure de mieux les combler.

« J’aimerais la terminer pour les familles qui se sont récemment établies sur notre territoire, pour les nouvelles qui arriveront aussi dans les prochaines années et pour nos aînés. Depuis les quatre dernières années, on peut chiffrer les nouveaux citoyens de Très-St-Rédempteur à 100 environ, pour un total d’un peu plus de 1000 résidents depuis peu. »

Elle aimerait aussi terminer plusieurs initiatives et projets entamés au cours des dernières années, mais qui n’ont pu connaître un dénouement en raison de la pandémie. Elle a aussi à coeur de réaliser ces projets dans un souci de capacité de payer pour les citoyens, en utilisant les subventions disponibles. 

C'est avec fierté qu'elle rappelle, qu'en 2021, les taxes municipales n'ont pas augmenté à Très-St-Rédempteur, malgré l'ajout de deux services aux citoyens. 

Un premier mandat bien rempli

Même si le premier mandat de Mme Lemieux en tant que mairesse a été fortement teinté par la pandémie, elle et le conseil municipal ont pu mettre en place de nombreux projets. En voici quelques-uns:

  • Remplacement du système de chauffage à l’Hôtel de Ville: cette action a permis à la localité d’économiser 21 tonnes de C02;
  • Implantation d’un verger urbain derrière l’Hôtel de Ville;
  • Implantation d’une FUSA (Fiducie d’utilité sociale agricole) sur le territoire municipal;
  • Remplacement des fenêtres de l’Hôtel de ville grâce à une subvention obtenue;
  • Investissement de 50 000$ au parc Cavaleri pour l’aménagement de modules de jeux pour enfants;
  • Signature d’une entente de sécurité civile avec la Ville de Rigaud et la Municipalité de Pointe-Fortune;
  • Resurfaçage de nombreuses rues;
  • Reprofilage d’un fossé de 400-500 pieds sur le territoire municipal pour éviter une problématique au printemps 2022;
  • Nombreux investissements en loisirs;
  • Mise en place d’activités de reconnaissances des bénévoles impliqués sur le territoire municipal;
  • Installation de numéros civiques réfléchissants pour faciliter un meilleur repérage lors d’une urgence;

Très impliquée sur le terrain, mais aussi dans la région

Depuis son entrée en poste, Julie Lemieux est très impliquée à Très-Saint-Rédempteur, mais aussi sur le plan régional. Pendant la pandémie, elle a su être présente pour les citoyens seuls ou ceux qui trouvaient la situation plus difficile sur le plan psychologique ou autre.

« Je pose beaucoup de questions aux citoyens et je m’assure qu’ils aient mes coordonnées pour me joindre en cas de besoin. C’est important pour moi d’être sur le terrain et là pour eux. Je ne suis pas le genre de mairesse que l’on voit une fois aux quatre ans! Les citoyens apprécient ma présence et ma disponibilité », confie-t-elle.

Elle précise ne jamais avoir cessé de faire du porte-à-porte à la suite de son entrée en poste. « Les gens savent à quoi ma binette ressemble (rires). Je m’assure d’aller à leur rencontre souvent pour connaître leurs besoins et préoccupations. Ils ont un accès très facile à moi que ce soit en personne ou sur les réseaux sociaux », conclut celle qui figure parmi les 108 femmes décrit comme ayant marqué l’histoire canadienne dans un livre jeunesse en 2020.

Sur le plan régional, Julie Lemieux s’implique aussi dans un groupe LGBTQ de Vaudreuil-Soulanges, en plus de siéger sur différents comités au sein de la MRC dont: développement social et durable, support informatique, cour régionale et fibre optique. Elle milite aussi pour qu’il ait plus d’ambulances dans la région.

La période de mise en candidatures pour les élections municipales du 7 novembre ouvrira officiellement le 17 septembre et prendra fin le 1er octobre. La Municipalité de Très-St-Rédempteur est à la recherche de personnel pour travailler le jour des élections, mais aussi lors des jours de vote par anticipation. Les personnes intéressées par cette tâche peuvent communiquer avec le président des élections et directeur général par intérim, Jean-Charles Fillion.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.