Publicité

5 septembre 2021 - 13:00

Élections fédérales 2021

De la visite honorable au Vignoble de Pomone à Coteau-du-Lac

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le vendredi 3 septembre, la ministre de l'Agriculture sortante du gouvernement de Justin Trudeau, l'honorable Marie-Claude Bibeau était de passage dans la circonscription de Salaberry-Suroît. En après-midi, elle a visité les installations du Vignoble de Pomone de Coteau-du-Lac, en compagnie de la candidate locale, Linda Gallant, en plus d'être au coeur d'échanges avec des producteurs agricoles de la région. 

C'est au total plus de trente-cinq intervenants de ce milieu qui se sont déplacés au sein de l'entreprise viticole pour partager leur vision et leurs préoccupations avec les candidates. 

Les principaux enjeux abordés lors des discussions étaient la lutte aux changements climatiques, la pénurie de main-d'œuvre, l’embauche de travailleurs étrangers temporaires, la gestion de l’offre, ainsi que l’avenir de l’agriculture au Québec et au Canada.

Au terme de la rencontre privée, Mme Bibeau s'est engagée, en cas de réélection, à ce que son gouvernement améliore l'accès aux différents programmes en place et à reconnaître les employeurs de confiance, afin de faciliter leurs démarches pour trouver ou réembaucher des travailleurs internationaux. Elle a d'ailleurs rappelé que le gouvernement libéral s’est entendu avec le gouvernement du Québec il y a quelques semaines pour augmenter de 10% à 20% le nombre maximum de travailleurs étrangers temporaires dans les PME affligées par la pénurie de main d’oeuvre.

De son côté, Mme Gallant, s'est dite fière «  de voir le monde agricole de notre région, dont ma famille fait partie, se mobiliser pour discuter de l’avenir de ce domaine essentiel. Nous avons un plan clair en matière d’agriculture que Marie-Claude Bibeau a eu l’amabilité de partager avec les personnes présentes. »

Les deux candidates ont réitéré l’urgence d’agir pour lutter contre les changements climatiques, citant en exemple les vagues de chaleur extrême et les feux de forêt dévastateurs dont nous avons été témoins au pays cet été.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.