Publicité

24 août 2021 - 12:00

Québec fort à Ottawa

Un jeune bloquiste de 22 ans compte bien se faire élire dans Vaudreuil-Soulanges

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Toutes les réactions 2

Voir la galerie de photos

Thierry Vadnais-Lapierre, du haut de ses 22 ans, se présente comme candidat pour le Bloc québécois dans la circonscription de Vaudreuil-Soulanges en vue des élections fédérales du 20 septembre prochain. Il compte bien renverser la tendance libérale dans la région. 

Étudiant en sciences politiques à l’Université de Montréal, Thierry Vadnais-Lapierre, originaire de Joliette, prévoit mettre ses études sur pause s’il venait à se faire élire dans le comté. « Maintenant, je me lance en politique fédérale, je suis vice-président de l’aile jeunesse du Bloc, et je pense que c’est important que les jeunes donnent de leurs idées et donnent un petit coup d'envoi à cette campagne électorale », mentionne-t-il. 

Le candidat bloquiste, qui est aussi suppléant au secondaire à temps partiel, aura touché à la politique lors de simulations à l’Assemblée nationale, que ce soit au collégial avec le Forum étudiant ou à l’université avec le Parlement étudiant du Québec, où il a eu l’occasion de débattre de projets de loi et faire de la gestion de crise.

Ainsi, malgré son jeune âge, il s’estime amplement capable de pourvoir le poste de député dans Vaudreuil-Soulanges à la Chambre des communes. « Faut dire aussi qu’il y a un sénateur qui a été placé à Ottawa sans savoir lire ni écrire, alors moi, considérant que je suis au bac en sciences politiques à l’Université de Montréal, je considère que j’ai tout ce qu’il faut pour accomplir ce genre de tâche là », répond-il. 

La région est toutefois connue pour voter libéral, mais M. Vadnais-Lapierre rappelle que la candidate bloquiste Meili Faille avait gagné le comté en 2004 devant une forte tendance libérale. « Je pense que tout est possible », considère-t-il.

Augmenter le poids du Québec

La région de Vaudreuil-Soulanges connaît depuis des années un boom démographique. M. Vadnais-Lapierre rappelle que bien des besoins engendrés par cette hausse de la population sont de compétences provinciales, et qu’il appuiera Québec dans ses démarches. 

« En tant que bloquiste, c’est sûr qu’on ne veut pas non plus s’insurger dans les compétences de l’Assemblée nationale, mais on va faire tout ce qui est en notre pouvoir pour épauler les gens au national dans leurs démarches pour desservir la population. On va s’assurer d’aller chercher toutes les sommes dues aux Québécois pour financer adéquatement nos services publics », indique-t-il.

Cela passerait entre autres par les transferts en santé d’Ottawa vers les provinces. Le Bloc souhaite les augmenter pour couvrir 35% des coûts du système de santé. « Les gens de Vaudreuil-Soulanges attendent un hôpital depuis longtemps et les transferts en santé, ça fait partie de ça aussi, d’aller chercher notre argent au fédéral pour financer nos services publics », précise-t-il.

M. Vadnais-Lapierre aimerait également parler davantage d’environnement, alors qu’un récent rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) faisait état d’un constat alarmant à l’échelle mondiale. « On va s’assurer de pousser ce dossier-là le plus loin possible », promet-il. 

Son parti propose d’ailleurs une péréquation verte afin de récompenser les provinces qui font des efforts et de faire payer celles qui contribuent le plus aux changements climatiques. 

Parmi les dossiers plus locaux, M. Vadnais-Lapierre ne cache pas son intention de travailler sur l’ouverture du canal de Soulanges, ayant de la difficulté à renouveler son accréditation avec Parcs Canada, ainsi que d'autres points touchant à l'environnement.

Suspendre la PCRE 

La région de Vaudreuil-Soulanges n’est pas non plus épargnée par la pénurie de main-d'œuvre, comme ailleurs au Québec et au pays. Le Bloc propose ainsi de suspendre la Prestation canadienne de relance économique (PCRE) afin d’inciter certaines personnes à retourner sur le marché du travail. « On a besoin d’eux sur le terrain pour donner un coup de main à nos entreprises », ajoute Thierry Vadnais-Lapierre. 

Il s’agit d’une problématique qui affecte considérablement les producteurs qui ont de la difficulté comme jamais cette année à recruter des travailleurs étrangers saisonniers. « Ce qu’on propose, c’est de prolonger les contrats de travail de trois ans pour éviter beaucoup de paperasse aux agriculteurs qui doivent toujours recommencer le processus pour trouver des gens pour venir travailler dans leur champ », explique-t-il. 

Les entrepreneurs doivent jongler avec cette pénurie, affectant grandement leur source de revenus, parfois incapables de rester ouverts. « La subvention salariale aux entreprises, ce serait peut-être quelque chose qu'il faudrait poursuivre, ça va dépendre aussi de l’ampleur que la pandémie prend, tout en assurant que les partis politiques ne puissent pas la toucher. Je trouve que ça manque d’éthique que des partis aussi riches que le Parti libéral, conservateur et le NPD se servent de ça pour financer leur campagne électorale en ce moment », déplore-t-il. 

La campagne de Thierry Vadnais-Lapierre dans Vaudreuil-Soulanges s’amorce doucement alors qu’il reste encore quelques secteurs du comté où installer des affiches électorales. Il envisage se montrer présent d’ici le jour du scrutin dans divers événements publics, notamment le Festival Artefact à Vaudreuil-Dorion et du côté de Hudson prochainement lors d’activités. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactions
  • Bravo jeune homme

    Ginette Fortin - 2021-09-01 12:26
  • L'espoir qu'on recherche! Le Bloc m'impressionne cette année :)

    Joey Rodrigue - 2021-09-13 21:31