Publicité

22 octobre 2020 - 11:54 | Mis à jour : 13:02

Fermeture de classe et cas de COVID-19 dans les écoles

200 élèves de la région doivent faire l'école à distance

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Actuellement, près de 200 élèves de la région sont dans l’obligation de faire l’école à distance, suite à des fermetures de classes en raison de cas d’infection à la COVID-19. C’est, du moins, ce que confirme, à l’équipe de Néomédia, la direction du Centre de services scolaires des Trois-Lacs (CSSTL).

Bien que le nombre de cas dans les établissements scolaires de Vaudreuil-Soulanges soit relativement faible, huit classes sont actuellement fermées, écoles primaires et secondaires confondues. La coordonnatrice du Service du secrétariat général et des communications au CSSTL, Mme Sabrina Bruyère, souligne : « depuis la rentrée, 26 cas de COVID-19 ont été recensés parmi les établissements scolaires desservis par le CSSTL. Depuis le long congé de l’Action de grâce, nous comptons 17 nouveaux cas; 13 chez les élèves et quatre du côté du personnel. »  

Questionnée à savoir si toutes les mesures ont été mises en place pour s'assurer que les élèves qui sont retirés des classes puissent poursuivre leurs apprentissages dans un délai de 24 h comme l'a mentionné le ministère de l’Éducation, Mme Bruyère ajoute que le CSSTL met tout en oeuvre pour respecter les exigences gouvernementales. « Pour les classes complètes, nous respectons le délai proposé par le ministère de l’Éducation. Dans le cas où un élève est retiré d’une classe, le délai peut être un peu plus long afin de recevoir l’entièreté des travaux et des activités à réaliser. Notre priorité est de nous assurer que les étudiants qui doivent faire l’éducation à distance ne prennent aucun retard. Nous sommes très fiers des efforts déployés par nos directions, membres du personnel, élèves et parents. La santé des élèves et du personnel est également prioritaire pour le CSSTL », conclut la coordonnatrice.

De nouvelles écoles s’ajoutent

En date du 20 octobre, neuf écoles du territoire de Vaudreuil-Soulanges comptaient au moins un cas d’infection entre ses murs.

En effet, le Centre Paul Guérin Lajoie, les écoles primaires Auclair, de Coteau-du-Lac (le pavillon touché n’est pas indiqué), L’Hymne au Printemps, L’Orée du bois, Saint-Michel ainsi que les écoles secondaires de la Cité-des-Jeunes et du Chêne-Bleu, figurent sur la liste émise par le gouvernement. Le Collège Bourget de Rigaud est lui aussi cité sur le document. 

Si la liste permet d’avoir un portrait global de la situation, il reste que très peu d’informations y sont partagées. Il est effectivement impossible de savoir spécifiquement, par établissement, combien de cas dont il est question, s’ils viennent de l’intérieur ou de l’extérieur de l’école,  ou encore, si des classes ont été fermées. 

À ce sujet, une pétition adressée au ministre de l’Éducation, M. Jean-François Roberge a d’ailleurs été lancé afin  que les écoles soient autorisées et tenues de partager ces informations générales avec les parents et les enseignants sans compromettre la confidentialité des personnes touchées.

Mise en ligne, il y a moins de 24h, la pétition compte déjà près de 160 signatures, sur un objectif de 200. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.