Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo

Un premier roman pour le Polycarpien Michel-Maxime Legault

durée 18h00
23 février 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Marie-Claude Pilon
email
Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

Le mardi 20 février dernier, le roman Michelin est apparu dans toutes les librairies de la province. L'ouvrage est signé par le Polycarpien Michel-Maxime Legault qui a passé son enfance au sein d'une famille de sept enfants dont les parents exploitaient une ferme de la rue Élie-Auclair. Entrevue vidéo avec le comédien nouvellement écrivain. 

Michelin, nom que l’auteur aurait pu porter à sa naissance, est un récit funambule, arpentant la ligne entre l’intime et l’ironie délicieuse au fil de son exploration de la vie rurale des années 1980 et de la perturbation qu’y crée la différence. L’auteur se livre avec le recul de ses quarante ans, une belle journée d’été à la ferme, à l’instar de son père abattant des poulets. Il aborde dans son monologue son parcours, St-Polycarpe, sa famille colorée, ses parents bienveillants et, bien sûr, la vie à la campagne.

« C'est un récit autobiographique. Dans le premier chapitre, on apprend pourquoi je suis passé de Michel Legault à Michel-Maxime Legault. À ce jour, en 2024, ma famille est toujours propriétaire de la ferme. C'est mon frère et mon cousin qui l'exploite. Je retourne donc sur une base quotidienne à Saint-Polycarpe où j'ai encore toutes mes habitudes comme mon dentiste et autre (rires). C'est certain que les gens de ce coin de pays vont reconnaître des clins d'oeil à mon patelin natal dans le livre», raconte-t-il. 

Les Éditions Quartz décrivent le premier ouvrage de Michel-Maxime comme un étant drôle, touchant et captivant.  Ce premier texte, véritable récit initiatique, qui oscille entre le récit, le théâtre et la poésie, maintient tout le charme et l’humour qu’on connaît du travail de Michel-Maxime Legault. 

« J'ai failli m'appeler Michelin à la naissance. Le livre raconte donc l'histoire de ce qu'aurait été ma vie, selon moi, avec ce prénom », titille-t-il. 

Voici un extrait du livre: 

Quand j’avais demandé à ma sœur schizophrène qui avait toute sa tête

« Comment on fait pour aller là, à Fort Boyard ? »,

elle m’avait répondu « Ben, faut être artiste pour aller là certain. »

Illumination.

Ce serait ça alors mon cheval de bataille.

L’objectif à atteindre.

Devenir un artiste pour aller à… Fort Boyard.

Partir.

Crisser mon camp.

Monter dans le zodiac vers le fort Boyard et fuir la ferme à toute allure.

Ce roman, drôle et lucide, se présente comme une tendre critique du milieu rural dans lequel on peut y lire une lettre d’amour en filigrane. Michelin transporte le dans un univers poignant,  mais plein d’humour, mêlant les souvenirs d'une époque révolue et les réalités intemporelles de la vie en région, poursuivent les Éditions Quartz. 

Un livre, deux projets 

Dans deux semaines, soit le 6 mars, Michelin sera transporté du papier à la scène alors qu'une pièce de théâtre du même nom sera présentée sur les planches. Michel-Maxime signe les textes en plus de jouer le rôle principal dans le projet. 

« Les textes de la pièce sont différents de ceux du livre. Je trouve que c'est un défi de jouer ce rôle même si je signe les textes parce que je suis très proche du sujet, c'est ma vie dont on parle. Je ne veux pas décevoir mes proches qui auront la chance de voir la pièce et de lire le livre», ajoute-t-il. 

Éventuellement, la pièce de théâtre pourrait être présentée dans la région du Suroît et même à Saint-Polycarpe selon les confidences faites à Néomédia par l'auteur qui a franchi le cap de la quarantaine. Des pourparlers sont en cours pour présenter la pièce à l'école secondaire Soulanges, soit celle où l'auteur a étudié. Un beau retour dans le temps si cela se concrétise. 

On peut se procurer le livre Michel dans toutes les librairies de la province au coût de 20$ ou via le site Les Libraires au https://www.leslibraires.ca/livres/michelin-michel-maxime-legault-9782924031605.html. 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Artistes Hudson Artists convie les amoureux d'art à son exposition printanière

Du 26 au 28 avril, près d'une trentaine d'artistes du regroupement Artistes Hudson présenteront l'EXPO ART au Centre communautaire Stephen Shaar situé au 394 rue Main. L'entrée sera gratuite pour les amateurs d'art intéressés.  Au total, 28 artistes exposeront leurs oeuvres réalisées avec l'aide de divers médiums artistiques comme de la peinture ...

La soirée-rencontre avec l'autrice Kim Thúy est reportée en juin

La soirée-rencontre prévue ce jeudi 25 avril avec l'autrice Kim Thúy à l'Opticentre St-Jean-Baptiste de Vaudreuil-Dorion doit être reportée, annonce la municipalité. C'est via les réseaux sociaux que la localité a fait cette annonce. L'événement se tiendra au même endroit le mardi 11 juin prochain à 19h30.  Rappelons que la programmation 2024 de ...

durée Hier 17h00

Un 6e spectacle du Festi-Cirque rythmé et coloré présenté par l'école des Étriers

Le 6e spectacle de l'édition 2024 du Festi-Cirque du Centre de services scolaire des Trois-Lacs était présenté le 26 avril dernier par l'école des Étriers à Saint-Lazare au Théâtre Paul-Émile Meloche. Selon plusieurs personnes présentes, le spectacle était aussi rythmé que coloré.  Les numéros spectaculaires se sont enchaînés et les jeunes ...