Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dévoilement de la programmation

Une programmation pour tous les goûts à la salle Albert-Dumouchel en 2023-2024

durée 15h00
15 septembre 2023
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

C'est en levant son verre bien haut que la nouvelle directrice générale de Valspec, Émilie Fortier, a célébré le lancement de sa toute première programmation depuis son arrivée en poste. Ce toast a eu lieu dans le cadre d'un 5 à 7 tenu au Cabaret d'Albert et visant à dévoiler les spectacles qui marqueront la saison culturelle 2023-2024 du diffuseur. 

Théâtre, soirées cabaret, chanson, danse, humour, variétés, musique et ciné-conférence. Voilà ce qui attend les spectateurs qui se rendront à la salle Albert-Dumouchel de Salaberry-de-Valleyfield dans les prochains mois. 

Parmi les personnalités qui monteront sur la scène, on compte Jonathan Roy, Jeanick Fournier, Koriass, Guylaine Tremblay, Lendemain de veille, Philippe Brach, Daniel Bélanger, Bruno Pelletier, Alain Morisod et Sweet People, Daniel Lemire, Christine Morency, Lise Dion, Dominic Paquet, Fabien Cloutier et plusieurs autres. 

Ce jeudi 14 septembre, lors du 5 à 7, plusieurs invités étaient réunis au cabaret d’Albert dans un décor intimiste pour découvrir certains visages qui se produiront sur la scène de la salle régionale dans les prochaines semaines ou mois.

En feuilletant la brochure de la saison 23-24, on note assez vite la diversité des spectacles qui sera proposé jusqu'en juin prochain. « Quelle fierté de me retrouver à la tête de cette institution, moi une petite fille de Valleyfield, qui a vu ses premiers spectacles professionnels sur la scène de Valspec, et qui a même foulé ses planches il y a de cela plus de vingt ans. C'est donc avec une joie et un dynamisme à toute épreuve que je me suis plongée dans le merveilleux monde de la diffusion pluridisciplinaire et que je me suis laissée séduire par toutes les propositions artistiques dont foisonne la scène culturelle québécoise», indique Mme Fortier dans le Mot du diffuseur qui figure dans la brochure annuelle de l'organisme. 

Le retour d'une belle initiative 

Fort du succès connu l'an passé, la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield a décidé de renouveler son entente avec Valspec, ce qui signifie que les spectateurs qui s'y rendront dans les prochains mois continueront d'être gâtés. 

« Une fois par mois, un siège sera choisi au hasard et deviendra le siège Desjardins. L'occupant de celui-ci recevra un chèque cadeau de 100$ chez Valspec pour qu’ils puissent revenir voir autre chose. C’est notre façon d’encourager la culture », a précisé Caroline Vallée de l'institution financière lors de son allocution. Notons que la coopérative remettra aussi une somme de 30 000$ sur trois ans au diffuseur pour soutenir sa mission. 

Un lancement parsemé de performances

Le lancement de programmation de Valspec prend toujours la même formule. Il est parsemé de performances de certains artistes qui y présenteront un spectacle, parfois dans quelques semaines ou encore dans quelques mois. Ce jeudi, c'est la directrice générale Émilie Fortier et sa collègue Pascale Jodoin, coordonnatrice au développement artistique et à la programmation. 

D’entrée de jeu, c'est l'interprète Yvan Pedneault qui a brisé la glace et présenté une première performance au cours de la soirée. Ce dernier a été découvert par plusieurs lors de La Voix en 2016. Ce dernier sera de passage deux fois plus tôt qu'une à Valspec dans les prochains mois. 

Son premier passage est prévu dans quelques jours, soit le 28 septembre pour un spectacle Hommage à Queen. « En plus de parcourir le répertoire de ce groupe légendaire, je vais expliquer aux gens à quand remonte ma relation avec cette formation musicale et comment j'en suis venu à chanter leur succès.» 

Sa seconde visite est prévue pour le vendredi 16 février avec le Britishshow, une production de Mike Gauthier, citoyen de Salaberry-de-Valleyfield. « Dans ce spectacle, on revisite les classiques du rock des années 50 jusqu'à aujourd'hui. À travers les 112 chansons du spectacle, on incorpore des statistiques. C'est très intéressant pour le spectateur», précisait-il à la suite de sa performance. 

Par la suite, c'est Sylvain Lafortune, chorégraphe et interprète du spectacle de danse contemporaine L'un L'autre qui est monté sur scène. C'est le 21 septembre prochain qu'il dansera avec sa partenaire Esther Rousseau-Morin sur une pastille disposée au centre du Cabaret d'Albert pendant 55 minutes sans arrêt. 

« Je m'intéresse au travail de partenaire depuis maintenant 40 ans. J'ai une maîtrise et un doctoral basé sur ça. Le spectacle montre deux danseurs qui se supportent, s'appuient et se soutiennent. On ne se lâche pas, littéralement, pendant une heure. Il n'y a pas d'histoire ou de fil conducteur dans le spectacle, juste deux personnes qui présentent une danse sensible et hautement technique. C'est une ode à la beauté du nous», confiait le danseur de 61 ans. 

Le troisième invité de la soirée était Jean-Sébastien Girard, découvert par le grand public, grâce à l'émission La soirée est encore jeune. Ce dernier a décidé, à l'aube de la cinquantaine, de se lancer dans l'humour. Il présentera son premier one man show sur les planches de la salle Albert-Dumouchel le 13 octobre prochain. 

Dans Un garçon pas comme les autres, il aborde plusieurs thématiques dont sa relation avec sa mère qui occupe une grande place dans sa vie. Quel est le plus grand défi pour lui? « C'est de me retrouver seul sur scène. Dans la soirée est encore jeune, j'avais mes collègues pour prendre la balle au bond si un gag marchait moins bien. Là, je ne peux compter que sur moi-même. Au début, je me demandais pourquoi je m'impose ça, mais maintenant ça va bien», admet celui qui compte des dates à son agenda pour ce projet jusqu'en 2025. 

La dernière performance de la soirée a été présentée par deux des cinq membres du groupe Huu Bac Quintet qui sera de passage à Salaberry-de-Valleyfield le 12 octobre. Le chanteur Huu Bac a grandi dans cette municipalité de l'âge de 2 à 16 ans. Il s'est dit heureux de revenir. 

Le groupe proposera ses nouvelles compositions issues de son récent deuxième album. Son dialogue musical entre les sonorités vietnamiennes, chinoises et sud-américaines avec le jazz se poursuit, influencé par ses récents voyages en Asie, en Afrique et en Inde. 

Pour en apprendre plus sur la programmation de Valspec, on peut visiter le https://www.valspec.com/. 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Une relâche scolaire artistique au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges

Pour la semaine de relâche, jusqu'au dimanche 10 mars, les familles s’amuseront en compagnie de Cyprienne, la sympathique ambassadrice du Musée régional de Vaudreuil-Soulanges. Chaque jour, dans ce magnifique bâtiment patrimonial du Vieux-Vaudreuil, une animatrice propose des activités mettant en vedette la charmante souris. En premier lieu, les ...

Appel à projets : Errances revient pour une 3e année

L'initiative Errances de la Ville de Vaudreuil-Dorion est de retour pour une troisième année! Cette fois-ci, le festival à durée fixe prendra plutôt la forme d'une suite de performances in situ et déambulatoires en amont d'événements locaux de la Ville s'insérant dans la programmation estivale. À l'été 2024, Errances proposera différents ...

1 mars 2024

Aide financière de 37 356$ pour CSUR la télé en 2023-2024

La députée de Soulanges, Marilyne Picard, annonce, au nom du ministre de la Culture et des Communications, Mathieu Lacombe, ainsi qu’au nom de la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Chantal Rouleau, l’octroi d’une somme de 37 356 $ à CSUR la télé, un média communautaire de la région de Soulanges pour l’année ...