Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sainte-Marthe

La mémoire de François-Xavier Ouellette sera honorée

durée 13h43
5 juillet 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jessica Brisson
email
Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Le Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges (CACVS), la Municipalité de Sainte-Marthe et l’artiste Marthéenne, Nathalie Paquette, honoreront la mémoire de François-Xavier Ouellette.

Après plus de 150 ans, François-Xavier Ouellette, l’énigmatique chercheur d’or de la fin du 19e siècle à Sainte-Marthe suscite toujours la curiosité. Le site où ce monsieur Ouellette s’est acharné avec beaucoup de courage à compter de 1863 est devenu un parc.

Le fameux trou a été recouvert d’une plateforme pour assurer la sécurité des visiteurs, une plaque résumant l’histoire inusitée et un pavillon de jardin agrémentent les lieux.

Dans la cadre de son Programme d’Innovation Culturelle et Numérique, le CACVS a octroyé une subvention de 10 500 $ à la Municipalité afin que puisse se réaliser une oeuvre d’art qui résumera la vie du célèbre et légendaire François-Xavier Ouellette.

La municipalité peut compter sur la complicité de l’artiste Nathalie Paquette, résidente de Sainte-Marthe, pour en assurer la réalisation. Le tout devrait être complété au plus tard au début de l’été 2023.

« C’est une histoire fascinante qui est vraiment unique au Québec, un pan de notre patrimoine local. Le conseil municipal de l’époque a eu une excellente idée en 1999 en procédant à l’acquisition du site pour en faire un parc quelques années plus tard. Il faut maintenant profiter de ces acquis pour mettre davantage en valeur l’histoire de François-Xavier Ouellette et satisfaire l curiosité qu’elle engendre », mentionne le maire de Sainte-Marthe François Pleau.

Pour y  parvenir, monsieur Pleau se réjouit que le projet en cours puisse bénéficier du talent et de l’imagination de l’artiste Nathalie Paquette.

L’artiste sollicitera également la participation des citoyens et des citoyennes pour certains aspects de son œuvre.  La municipalité vise à ce que l’histoire fabuleuse soit expliquée par une œuvre d’art permanente installée dans le Parc du Trou à Ouellette.

Un homme aux grandes ambitions

L’histoire de François-Xavier Ouellette est légendaire, mais non moins véridique. François-Xavier Ouellette a vraiment existé et a passé les vingt dernières années de sa vie à chercher de l’or à la suite d’une conversation avec des arpenteurs. Ces derniers lui auraient mentionné que selon la résonance du sol, des métaux précieux comme de l’or devaient bien se trouver sous leurs pieds. Sur une profondeur de cinq mètres, dans le roc, F-X Ouellette s’est affairé sans relâche.

L’exploration s’est ensuite poursuivie dans les profondeurs du sol rocheux par la création de galeries sur une distance d’environ 60 mètres. Pour faciliter l’avancement de son forage, il semblait profiter de l’hiver pour allumer des feux réchauffant la pierre. En y jetant ensuite de l’eau, le contraste thermique la faisait éclater.

François-Xavier Ouellette terminera sa vie sans toutefois avoir trouvé les pépites tant recherchées. Convaincu que si ce n’est pas lui qui mettra la main sur le fameux métal, ses descendants y parviendront un jour. Il leur aurait d’ailleurs formellement demandé de poursuivre jusqu’à ce qu’ils atteignent l’or.

Ses descendants n’ont toutefois pas creusé dans le rocher à la suite de son décès. Le site a été abandonné jusqu’à ce qu’un conseiller municipal, monsieur Peter Stephenson, s’y intéresse à la fin des années 80, amène le conseil à le mettre en valeur et réactive la légendaire histoire d’une conquête de l’or.

Un lieu emblématique

Le parc du Trou à Ouellette est déjà passablement fréquenté par de nombreux cyclistes et touristes de passage qui profitent de son aire de pique-nique. Facilement identifiable par l’immense croix de chemin sise sur le rocher qui surplombe le chemin Saint-Guillaume, le site est déjà emblématique de la municipalité de près de 1 100 habitants.

D’ailleurs, outre le fait que cette croix de chemin soit adjacente à l’endroit où François-Xavier Ouellette s’est adonné à son exploration, il n’y a aucun lien entre les deux éléments. La première croix, plus petite sur un grand socle de bois, a été érigée à cet endroit en 1862, donc avant que débutent les travaux de François-Xavier.

Bien que l’endroit soit connu et que le récit populaire du Trou à Ouellette soit transmis depuis des décennies, les gens de Sainte-Marthe demeurent curieux de ce joyau situé sur leur territoire.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 10h00

Une programmation pour tous les goûts au Festival de cirque

Le compte à rebours est amorcé pour la tenue de la 18e édition du Festival de cirque Vaudreuil-Dorion (FCVD). À quelques jours de l’ouverture officielle du site, la rue Jeannotte entame sa métamorphose afin d’accueillir, les 21, 22 et 23 juin, des milliers de festivaliers. L’édition 2024 du FCVD offrira une panoplie d’activités gratuites mettant ...

durée Hier 7h00

La chorale Les Greenwood Singers de Hudson à la recherche de voix

Vous aimez chanter en harmonie ? A la recherche d’un nouveau défi musical ? La chorale Les Greenwood Singers de Hudson organise des auditions pour les ténors et les basses jusqu'au 21 juin. Cette petite chorale se consacre principalement à de la musique a capella. La lecture de la musique est utile mais pas indispensable. Pour plus ...

18 juin 2024

Claude Bégin, tête d'affiche du Festival Artefact

Le Festival de musique émergente, Artefact a dévoilé sa programmation pour son édition 2024. L'événement se tiendra les 26 et 27 juillet au parc Le 405 de Vaudreuil-Dorion. Reconnu pour mettre de l'avant les artistes émergents, le Festival ne fera pas exception cette année, malgré une formule écoutée.  Finaliste aux Francouvertes, Karolan ...