Publicité

5 mars 2020 - 12:56

Festivités

Le VIP en Blues prend le relais de la Perrot Fête

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

La Ville de L’Île-Perrot promet d’en mettre plein la vue dans le cadre du 10e anniversaire du VIP en Blues, les 18 et 19 septembre prochains.

« Dans le cadre du dixième anniversaire de cette fête, nous allons souligner comme il se doit cet événement recherché et grandement apprécié des Perrotois et Perrotoises et des nombreux visiteurs  », souligne le maire de L’Île-Perrot, M. Pierre Séguin.

Le VIP en Blues se déroulera encore cette année au parc des Générations, situé sur le boulevard Perrot, à L’Île-Perrot. Les détails de la programmation et quelques nouveautés seront dévoilés lors d’une conférence de presse prévue en août 2020. Afin de laisser plus de place aux festivités et à la musique l’événement se tiendra sur 2 jours.

Retour à la programmation habituelle

Suite à l’annonce du retrait de la Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot dans l’organisation de la Perrot Fête, la Ville de L’Île-Perrot tient à aviser ses citoyens qu’elle reviendra à sa programmation habituelle.

Rappelons qu’en 2019, les deux villes avaient annoncé la création d’une célébration commune, la Perrot Fête. Or, il semblerait que des différends quant à l’intention initiale de collaboration entre les villes, expliqueraient la décision prise par le conseil municipal perrotdamois de ne pas renouveler sa participation à la Perrot Fête.

Le maire Pierre Séguin déplore le retrait de la ville voisine. « Ce fut un beau succès l’an dernier. La mairesse Deschênes et moi étions très satisfaits de la réussite de notre collaboration. Cette année devait en être la suite. Malheureusement, sans même nous consulter, la ville voisine a décidé de rompre notre association pour revenir à la situation antérieure. C’est légitime. Mais comme partenaire, c’est particulièrement ordinaire d’apprendre une rupture d’association dans les journaux. »

De son côté, la mairesse de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, Danie Deschênes, souligne que la Ville de L’Île-Perrot avait bel et bien été avisée de sa décision. « Je suis sans mots. Nous avons informé l’administration de L’Île-Perrot en personne lors d’une rencontre tenue il y a quelques semaines. Peut-être n’ont-ils pas été mis au courant de l’envoi du communiqué, mais ils connaissaient notre position face à la Perrot Fête. »

« Malheureusement, l’an passé, la collaboration ne s’est pas passée comme nous l’aurions souhaitée et les citoyens, mais aussi les organismes, nous ont clairement fait savoir qu’ils souhaitaient revenir à la formule originale », conclut la mairesse.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.