Publicité
17 janvier 2020 - 12:50 | Mis à jour : 15:08

Maison Félix-Leclerc

Une année de découvertes chez Félix

Par Salle des nouvelles

En 2020, plusieurs nouveaux visages feront leur entrée à la Maison Félix-Leclerc. Par ailleurs, quelques artistes y reviendront présenter du nouveau matériel. Cette saison, la programmation promet une fois de plus des soirées divertissantes, et ce, pour tous les goûts.

De nouveaux concepts ont été élaborés afin de diversifier l’offre culturelle de la résidence du 186, chemin de l’Anse. D’abord, le Cabaret chez Félix offrira aux auteurs et artistes locaux du verbe francophone une plateforme pour faire connaître leurs créations au public. Ces soirées performances, animées par Stéphan Daigle, comporteront de la poésie, de la chanson, du slam et autres performances littéraires.

Le Cabaret mettra en vedette Henriette Milard, Julie de Belle et Jean-Pierre Sainte-Marie le 6 février, Richard Caplette, Patrick Colle et Annouchka Gravel Galouchko le 5 mars, Marie-Andrée Michaud, Robert Payant et Domlebo le 2 avril ainsi que Marie-Belle Ouellette, Marie Desjardins et Michel Morissette le 7 mai.

Un autre ajout, le Café littéraire, présenté par le Collectif Espace Lettres, se veut une rencontre informelle de mises en commun et d’émulation où se retrouver entre « gens de lettres » pour faire connaissance et influencer le contenu des prochaines rencontres. L’inauguration du Café littéraire aura lieu le jeudi 27 février à 18 h.

Artistes en résidence

Chaque mois, un artiste a la chance de s’inspirer des lieux et d’y travailler toutes les fins de semaine, avec et sans public. Les artistes y proposent des ateliers de création et terminent leur résidence avec un dévoilement auquel toute la communauté est conviée.

En février, Philippe Corriveau concevra l’œuvre Typografélix. En mars, au tour de Marjorie Taille- fer de travailler dans la maison de Félix, suivie d’Annick Gauvreau en avril et de Mathieu Dubé en mai.

Rappelons que la Maison Félix-Leclerc accueille également des artistes citoyens. La salle Allegro mettra en vedette St-Amant du 7 février au 29 mars et Monique Chéry du 3 avril au 31 mai.

Jam au salon

Le volet musical de la saison prendra son envol avec Judy Hung et Dmitry Babich, un concert de violon, violoncelle et piano offert le soir de la Saint-Valentin. Le 13 mars, Madeleine Royer présentera Une voix pour les poètes, une performance vocale accompagnée du pianiste Réjan Yacola. Puis, le 8 mai, l’artiste multi-instrumentiste-chanteur et homme-orchestre Sébastien Emeraude fera découvrir son dernier cru en textes et chansons ainsi que ses coups de cœur francophones.

Jasette chez Félix

La série des soirées Jasette débutera le 21 février avec le conteur Francis Désilets et ses histoires de famille qu’il ponctuera de quelques chansons. Ensuite, le 20 mars, la Maison Félix-Leclerc accueillera pour une première fois Nadine Walsh, une conteuse chevronnée qui n’hésite pas à utiliser son corps et sa voix pour mieux propulser ses créations.

Le 17 avril, Éric Michaud, connu dans la région pour sa contribution aux Seigneuriales de Vaudreuil-Dorion, présentera La vraie histoire des contes de fées. Enfin, Marc-André Fortin emportera le public avec L’œil de la baleine, un conte entre légendes et faits historiques, le 15 mai.

Soirées théâtre

Des troupes de théâtre et artistes multidisciplinaires seront de passage cette saison afin de présenter une lecture de pièce, un solo performatif ou une pièce de théâtre : le Théâtre Université de Montréal le 28 février, Denis Morin le 27 mars, Baobab Créations multidisciplinaires le 24 avril et Le théâtre à plus le 22 mai.

Souhaitant bonifier l’expérience des visiteurs, la Maison Félix-Leclerc propose encore cette année son service de bistro, l’endroit idéal où prendre un café ou un verre entre amis avant une performance.

Pour en savoir plus sur la programmation : maisonfelixleclerc.org

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.