Publicité
18 septembre 2019 - 13:35 | Mis à jour : 14:58

Rappelons que la Maison Félix-Leclerc demeure un lieu culturel où le flânage est permis.

Théâtre, musique, arts visuels et plus encore à la Maison Félix Leclerc

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

C'est une fois de plus une programmation automnale des plus variée que propose la Ville de Vaudreuil-Dorion à la Maison Félix-Leclerc. Entièrement gratuites, les activités visent un large public, alors que musique, théâtre, contes et arts visuels sont une fois de plus à l’honneur.

Les artistes en résidence auront la chance de s’inspirer de l’univers de Félix à même son ancienne demeure de Vaudreuil-Dorion. Thomas Duret, sélectionné pour le mois d’octobre, travaillera sur un projet de pièce de théâtre, Moi aussi je veux devenir célèbre.

Chaque citoyen désirant participer à l’atelier de création se verra proposer une approche personnelle pour créer un solo d’environ cinq minutes à partir du concept d’idole en s’inspirant de plusieurs disciplines artistiques. Tous les participants auront la chance de présenter ensemble la pièce devant public, le 25 octobre.

En novembre, au tour de Roger Brabant de bénéficier de la Maison Félix-Leclerc. Durant le mois de résidence, l’artiste sculpteur créera La basse-cour de Félix. Le nom de chaque œuvre s’inspirera des chansons, des poèmes ou du quotidien de Félix Leclerc. La basse-cour accueillera des poules, des coqs, des poussins, des oiseaux, le chien de Félix, un cheval, etc. L’artiste invitera le public à des ateliers de création et dévoilera son œuvre le 29 novembre.

Soirées rencontres

Les soirées rencontres, où un invité de marque se retrouve au centre de la discussion, permettront au public d’en apprendre davantage sur des personnalités du milieu artistique. Les trois soirées seront animées par Marjorie Vallée, originaire de Vaudreuil-Dorion, et animatrice à Rouge fm.

Les adeptes de cirque auront l’occasion, le 4 octobre, de rencontrer des artistes de Flip Fabrique, un regroupement de renom ayant démontré ses prouesses à l’international.

Le 1er novembre, un grand nom de la chanson québécoise sera de passage à Vaudreuil-Dorion : Vincent Vallières. L’auteur de On va s’aimer encore sera disponible pour répondre aux questions du public en toute intimité.

Jérôme 50, un artiste de la relève qui s’est déjà taillé une place de choix sur la scène musicale, participera à son tour à une soirée rencontre le 6 décembre.

Les activités mettant en vedette Flip Fabrique et Jérôme 50 sont présentées en collaboration avec Valspec. 

« La Ville de Vaudreuil-Dorion est fière de développer de nouvelles collaborations pour construire une offre culturelle de proximité des plus pertinentes pour notre milieu. La Maison Félix-Leclerc devient un incontournable dans la région tant par l’expérience qui est offerte que par la qualité de sa programmation », explique Chloé Marcil, chef de division Culture et vie communautaire. 

Claudéric Provost, directeur général de Valspec, abonde en ce sens : « Nous sommes heureux de pouvoir contribuer à stimuler ces échanges privilégiés entre public et artistes et ainsi démystifier le processus créatif qui a inspiré ces artistes et la création de leurs œuvres. La culture québécoise est empreinte d’un amour des mots qui nous distingue. Ce lieu de diffusion intime se prête merveilleusement bien au partage de la création. » 

Jam au salon

La musique ayant toujours résonné entre les murs de la maison, les soirées Jam au salon sont devenues des incontournables de la programmation. Le 11 octobre, Gabriel Thibault, musicien de Les Cèdres, propose un concert intime où piano, guitare et chant se partageront la scène.

Le 8 novembre, accompagné par le guitariste Pierre Monfils, Gilles Pilon, auteur-compositeur-interprète de la région, présentera les chansons de son dernier album Les gens heureux, des chansons à textes aux arrangements acoustiques où la guitare prédomine. Il interprètera aussi des chansons d’artistes québécois et français tels que Félix Leclerc, Daniel Lavoie, Gerry Joly, Georges Brassens, Charles Trenet et Francis Cabrel.

Finalement, le 13 décembre, Sylvain Lippé présentera Plagié, un concert intime que l’auteur-compositeur-interprète qualifie de tour de chant théâtralisé.

Jasette chez Félix

Le salon de Félix s’avère l’endroit tout indiqué pour tenir des soirées de discussion. Le 18 octobre, la conteuse Lucie Bisson invitera le public à venir tendre l’oreille et se laisser raconter des histoires de toutes sortes. Puis, Frank Sylvestre présentera, le 15 novembre, Histoires slammées, qui aborde la solitude, la ville, l’exil, le spleen de l’absence, l’empreinte de l’histoire sur nos vies et l’amour.

Soirée théâtre

En plus de la pièce Moi aussi je veux devenir célèbre, pièce mettant en vedette les citoyens qui auront participé aux ateliers dirigés par Thomas Duret, la troupe Les Philanthropes présentera, le 22 novembre, une mise en lecture de la pièce La cantatrice chauve.

Toutes les activités de la programmation automnale sont gratuites et auront lieu à 19 h 30. Les places étant limitées, les personnes intéressées sont invitées à réserver la leur en arrivant plus tôt. 

Rappelons que la Maison Félix-Leclerc demeure un lieu culturel où le flânage est permis. Le public peut y prendre un café, lire, se divertir avec les jeux de société, gratter sa guitare ou tout simplement discuter entre amis. De plus, les amateurs d’arts visuels ne sont pas en reste, puisque la maison propose des expositions artistiques dans les salles Adagio et Allegro.

Pour en savoir plus sur la programmation : maisonfelixleclerc.org

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.