Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Est-ce légitime de vivre des bouleversements lorsque nous voyons notre corps prendre de l’âge ? 

Vieillir sans bouleversement, vraiment ?

durée 18h00
31 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Alexandra Loiselle-Goulet, Blogueuse

Je me pose la question, est-ce superficiel d’être angoissée par le vieillissement ? Est-ce légitime de vivre des bouleversements lorsque nous voyons notre corps prendre de l’âge ? 

C’est ce que je vis présentement. Je suis incapable d’avoir le même regard qu’avant sur moi. Pas que je ne me trouve pas jolie, mais j’ai, disons-le changer. 

Je sais que tu me diras que c’est tout à fait normal et que je dois l’accepter... 

Mais je crois que comme un deuil, je dois passer au travers certaines étapes avant de m’y rendre. 

Est-ce que vieillir est valorisé ?

Que ce soit à la télé, au cinéma ou dans les magazines, les jeunes ont la cote. On nous montre une panoplie de publicité de crème anti-âge, de régime amaigrissant et de solutions miracles pour rester dans la fleur de l’âge. 

Alors lorsque j’ai constaté, un bon matin que j’avais des rides au visage et moins d’élasticité, j’ai paniqué. 

- Je ne suis plus jolie

- Mon temps est fini

- Je ne suis plus désirable

- Je ne suis plus dans la « jeune “catégorie”

Il s’est alors suivi toute une réflexion sur mon corps, ma peur de vieillir, ma vie et tout ce que j’en ai fait. 

Est-ce que je me suis négligée ?

Est-ce l’anxiété que j’ai vécue qui a formé ces marques à mon visage ?

Est-ce mon manque d’hydratation ? 

Pas mal toutes ces réponses, je te dirais. 

Alors, j’ai pris action. C’est pas vrai que j’allais me laisser détériorer sans rien faire, no way ! 

Je me suis procuré des crèmes, des sérums, des toniques hydratants, des huiles de visages, des crèmes contours des yeux ! Je dois “réparer” ça au plus vite ! 

Et j’ai commencé alors l’an passé à l’aube de mes 40 ans, à prendre réellement soin de moi. À me regarder dans les yeux et à toucher ce visage qui peu à peu se transforme. À observer chaque trait, chaque pli comme si eux et moi avions à nous apprivoiser. Je ne peux changer ni le passé ni la génétique. 

J’ai par contre le pouvoir de changer mon discours intérieur. 

J’aurai bientôt 41 ans. Les hormones se pointeront le nez bientôt, si ce n’est pas déjà fait. Il y aura encore d’autres changements. C’est le cycle de la vie. 

Est-ce facile d’évoluer dans tout ce brouhaha ? NON

Alors, qu’est-ce que j’attends pour me sacrer patience un peu ? 

Je le sais que dans le regard des autres, j’ai vieilli. On ne me regarde plus de la même façon. 

Mais l’important, c’est quoi au fond ? 

C’est de le faire le plus sereinement possible et avec de la bienveillance envers soi-même. 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


T'aimer est le plus beau cadeau à te faire

Toi, belle fille. Oui, toi ! Le sais-tu à quel point, tu es extraordinaire ? Le sais-tu réellement ? Laisses-tu ta flamme s’éteindre à cause des autres ? Prends-tu au moins le temps de prendre soin de toi avant de t’occuper des autres ? Quel est ton plaisir coupable ? Te le permets-tu parfois ? Tu es forte, sensible, aimante et courageuse. Tu es ...

durée Hier 8h00

Prétendre: un simple verbe?

Mon esprit vagabonde cette semaine, et je m'interroge sur les diverses perceptions et réflexions individuelles. Souvent, nos points de vue diffèrent ou manquent de nuances, ce qui entrave une compréhension mutuelle et la validation de ce qui pourrait être pertinent pour la pensée de notre interlocuteur. Pour ce court billet, j’avais envie de ...

14 avril 2024

Se sentir femme un morceau à la fois

J’ai étudié au collège Lasalle en commercialisation de la mode, j’ai cet intérêt depuis mon tout jeune âge. Mon expression, ma liberté, ma féminité et ma créativité ont souvent passé par mes vêtements. J’ai longtemps lu le Vogue, Elle Québec et le Cosmo. Je rêvais des Runaway, de la semaine de la mode et de New York. Tu te doutes bien que ...