Publicité

24 novembre 2021 - 15:00

Publireportage

L’adaptation, le mot d’ordre du Centre funéraire Montpetit & Fils en 2020-2021

Par Texte Commandité

Adaptation, voilà le mot qui a marqué les années 2020 et 2021 pour la majorité des entreprises. Le Centre funéraire E. Montpetit & Fils ne fait pas exception à la règle alors qu’il a su répondre aux demandes des familles endeuillées de la région, tout en se pliant aux consignes gouvernementales évolutives dans le temps et selon le contexte sanitaire.

Depuis plus de huit décennies, le Centre funéraire E. Montpetit & fils est partie prenante du paysage de Salaberry-de-Valleyfield et Soulanges. L’entreprise familiale qui est actuellement opérée par la 4e génération est bien ancrée dans sa communauté et permet à des centaines de familles d’apprivoiser le deuil, tout en s’adaptant aux réalités du marché.

Au cours des 18 derniers mois, la situation sanitaire qui a touché le Québec, a fait augmenter la popularité de la salle de recueillement mise en place au Centre funéraire Montpetit quelques mois avant l’arrivée de la pandémie. « Elle a vraiment connu une popularité en 2020 et 2021. On peut l’expliquer par le fait que les familles ne pouvaient pas voir leur proche qui résidait en CHSLD ou à l’hôpital avant son décès. Ils ont donc ressentis le besoin d’utiliser cette salle pour vivre cette intimité », résume Jean-Michel Montpetit, directeur général de l’entreprise qui compte des succursales dans la grande région du Suroît.


La salle d’identification, mise en place pour que les familles puissent s’assurer que la dépouille devant eux est bien celle de l’être aimé, a aussi été bien achalandée au plus fort de la crise sanitaire.

Des funérailles en mode adaptation

Depuis les derniers mois, la reprise des activités est lente dans le domaine funéraire. « On peut tenir des cérémonies, mais on est loin du contexte habituel. Par exemple, les visiteurs doivent être en rotation pour respecter le nombre maximal permis par la Santé publique. Pour les réceptions, nous pouvons de nouveau en tenir et nous sommes soumis aux mêmes règles que le secteur de la restauration. »

L’aspect virtuel a aussi pris plus de place au sein de Montpetit & Fils au cours de la crise sanitaire. « On a été obligé de repenser et de prévoir la présence de personnes en mode virtuel pour les rencontres de préparation de funérailles. Pour les autorisations, on procède beaucoup plus par courriel qu’avant. Les nouvelles technologies qui permettent les communications à distance et le téléphone se sont avérés des outils bien utiles au plus fort de la crise. Il faut aussi préciser qu’à un certain moment, les règles sanitaires changeaient tous les jours alors même si une funérailles avait lieu, certains aspects de celle-ci pouvait changer rapidement », ajoute-t-il.

La COVID-19 et ses conséquences ont eu pour effet de hausser le nombre de décès, dont certains sont survenus à domicile. « On a eu plus de dépouilles à aller chercher dans ces milieux de vie à toute heure du jour et de la nuit.»

L’augmentation du nombre de décès ressenti lors des vagues de la maladie a entraîné un problème jusque-là jamais vécu au sein de l’entreprise funéraire. « À force de reporter des funérailles et dans le but de répondre aux désirs de ces familles de célébrer le départ de leur proche plus tard et de la manière dont elles le souhaitait, il a fallu créer des espaces temporaires pour entreposer les cendres des défunts pour un temps indéterminé », confie M. Montpetit.

70 funérailles reportées

C’est n’est pas moins de 70 funérailles qui ont été reportées en trois mois par le Centre funéraire Montpetit au coeur de la 1re vague. « La tenue de funérailles n’a jamais été interdite par le gouvernement, mais plusieurs optaient pour cette solution parce qu’ils ne pouvaient pas tenir la cérémonie selon la volonté du défunt. On a donc repris la majorité des funérailles reportées en quatre mois, soit de juin à septembre 2020. »

Tout comme les autres secteurs d’activités, le Centre funéraire Montpetit & Fils a dû composer avec une pénurie de main-d’œuvre. « Notre principale difficulté a été le fait que la majorité de nos employés sont dans la catégorie de pré-retraité et retraité, soit celle qui était considérée comme la plus vulnérable avant d’être vaccinée. Ils étaient donc moins disponibles pour travailler, mais les décès étaient plus nombreux qu’à l’habitude. Le personnel a dû mettre la main à la pâte et faire des transports pour combler le manque de main-d’oeuvre », image-t-il.

Quels projets en 2022

Maintenant que la majorité de la population est vaccinée et que le nombre de décès est revenu à un seuil normal, quels sont les projets à venir en 2022 pour le Centre funéraire Montpetit & Fils? « Nous allons refaire notre site Internet pour le rendre plus fonctionnel. Nous souhaitons aussi agrandir notre stationnement au complexe de Salaberry-de-Valleyfield pour tripler sa superficie actuelle. Une transaction a été faite en ce sens dans les derniers mois », conclut M. Montpetit.

En terminant, rappelons que le Centre funéraire Montpetit & Fils propose aussi à sa clientèle, une gamme de services personnalisée. Parmi eux, on retrouve la crémation, la direction funéraire, l’aquamation, le soutien psychologique, le service de thanatopraxie, la réalisation d’hommage vidéo, célébration en chapelle, avis de décès virtuel, la dispersion marine supervisée des cendres ou encore la location de salle de condoléance ou de salle de réception d’après funérailles.

Pour plus d'informations, il est possible de joindre l’équipe du Centre funéraire E. Montpetit & fils au (450) 373-3511 ou sans frais au 1 888 448-3511. Vous  les trouverez également sur le web au  www.emontpetit-fils.ca

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.