Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Roger Federer espère pouvoir faire «un dernier tour de piste» au tournoi de Wimbledon

durée 11h37
3 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

WIMBLEDON, Royaume-Uni — Roger Federer était de retour à Wimbledon cette année, malgré tout — pas en tant que participant, bien sûr, mais plutôt pour participer au centenaire du court central dimanche — et il a réitéré sa volonté de tenter un retour à la compétition en 2023. 

«J'essayais simplement de connaître du succès ici et de bien représenter mon sport. J'espère que c'est ce que j'ai fait», a évoqué Federer, qui a établi un record masculin avec huit de ses 20 titres du Grand Chelem acquis en carrière au All England Club, et qui fut ovationné par les spectateurs pour l'occasion. 

«Et j'espère que je serai de retour... pour un dernier tour de piste», a-t-il ajouté. 

Plutôt que d'enfiler la légendaire tenue blanche obligatoire, le Suisse a enfilé un costume sombre et porté la cravate, son numéro de membre à Wimbledon étant épinglé sur le revers de son veston. Federer, qui aura 41 ans le 8 août, est à l'écart du jeu depuis un an en raison de problèmes à un genou. 

Il faisait partie de la vingtaine d'anciens champions du tournoi majeur sur le gazon qui ont défilé sur le court central au cours d'une cérémonie qui a duré 35 minutes sur le terrain inauguré en 1922. 

«J'ai été chanceux d'avoir pu disputer autant de matchs sur ce court. C'est étrange d'être ici, aujourd'hui, dans un rôle différent, a déclaré Federer, qui avait participé au tournoi chaque année depuis son entrée dans le tableau principal en 1999. Mais c'est bien d'être ici... avec tous ces champions. Ce court m'a procuré mes plus grandes victoires, et mes plus grandes défaites.»

Il a disputé son dernier match le 7 juillet 2021, un revers de 6-3, 7-6 (4), 6-0 subi sur le court central contre Hubert Hurkacz en quarts de finale. Peu après, Federer est passé sous le bistouri afin de réparer son ménisque et le cartilage de son genou droit — sa troisième opération en l'espace de seulement 18 mois. 

Federer avait déjà indiqué qu'il prévoyait effectuer son retour à la compétition lors du tournoi en salle de Suisse, en octobre. 

«Ça me manque d'être ici. J'aurais adoré y participer (au tournoi). Je savais en quittant le terrain ici l'an dernier que l'année qui suivrait serait difficile. Je ne pensais pas que ce serait aussi long pour effectuer mon retour à la compétition. Mais mon genou m'a causé beaucoup d'ennuis, a-t-il mentionné à la foule. J'ignorais si je devais faire le voyage jusqu'ici, mais je suis heureux d'être ici, devant vous, en ce moment.»

Parmi les anciens champions qui sont encore en lice cette année pour la conquête du précieux trophée se trouvaient Novak Djokovic, Rafael Nadal et Simona Halep en simple, ainsi que Venus Williams en double mixte. 

Djokovic, le détenteur de six titres en carrière à Wimbledon qui devait s'exécuter sur le court central au quatrième tour un peu plus tard dimanche, a déclaré à la blague lors de son tour au micro: «Doux Jésus, je suis encore plus nerveux que lorsque je joue».

Parmi les absences notables se trouvaient trois des joueurs les plus victorieux de l'histoire du tournoi: Martina Navratilova (qui a reçu un diagnostic positif à la COVID-19 et qui a déclaré sur Twitter être 'attristée' de devoir rater cet événement), Serena Williams et Pete Sampras. Les neuf titres de Navratilova à Wimbledon constituent un record; Williams, qui a perdu au premier tour la semaine dernière, et Sampras, qui a accroché sa raquette en 2002, ont triomphé à sept reprises chacun. 

Howard Fendrich, The Associated Press