Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le SPVM procède à de nouvelles arrestations pour le meurtre de Meriem Boundaoui

durée 12h07
29 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne, 2022

MONTRÉAL — Deux jours après avoir appréhendé un premier suspect, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) annonce avoir procédé à de nouvelles arrestations dans le dossier du meurtre de Meriem Boundaoui.

L'adolescente, alors âgée de 15 ans, avait été tuée en début de soirée le dimanche 7 février 2021 lorsqu'elle s'était retrouvée au milieu d'une fusillade impliquant deux groupes avec qui elle n'avait aucun lien.

Dans une convocation transmise aux médias, mercredi matin, le SPVM indique vouloir faire le point sur des «développements majeurs» dans cette enquête, incluant des «arrestations additionnelles».

Lundi, Salim Touaibi, âgé de 26 ans, a été accusé au palais de justice de Montréal en lien avec le meurtre de l'adolescente. Le suspect était déjà détenu dans un centre provincial depuis le mois de mars en lien avec une autre affaire de violence et de possession d’arme à feu.

Il a comparu brièvement lundi après-midi en visioconférence et sera de retour en cour le 22 juillet pour faire face à des chefs d'accusation de meurtre au premier degré, en plus de quatre tentatives de meurtre.

En conférence de presse, lundi, le commandant du SPVM Salvatore Serrao n'avait pas voulu confirmer que Salim Touaibi était celui qui a atteint la jeune femme au cours de la fusillade. Celle-ci était assise sur le siège passager d'un véhicule stationné lorsque le conflit a éclaté entre des gens sur le trottoir et des individus à bord d'un deuxième véhicule.

Mercredi après-midi, c'est la directrice par intérim du SPVM, Sophie Roy, qui prendra la parole devant les journalistes dans un poste de quartier, à Saint-Léonard.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le commandant de la Section des crimes majeurs du SPVM, Paul Verreault, seront aussi présents.

Mathieu Paquette, La Presse Canadienne