Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 novembre 2017 - 09:36 | Mis à jour : 10:07

conduite avec les facultées affaiblies

Une Perrotdamoise fait face à six chefs d'accusation

Par Jessica Brisson, Journaliste

Une jeune femme de 25 ans de Notre-Dame-de-l'Île-Perrot fait face à six chefs d'accusation en lien avec un accident survenu en mars 2017 à l'Île-Bizard.

Le 12 mars 2017 vers 6h20, Marie-Michèle Benjamin circulait sur le pont de l'Île-Bizard. Selon les information rapportées au moment de l'accident, la jeune femme aurait frappé de plein fouet le véhicule de Robert Albert qui circulait en direction inverse.

Six chefs d'accusation pèsent sur la Perrotdamoise dont celui d'avoir causé la mort de Robert Albert et d'avoir blessé un autre femme en conduisant de façon dangereuse. Selon la dénonciation policière, Marie-Michèle Benjamin aurait consommé plus d'alcool que la limite permise et avait les facultés lourdement affaiblies.

D'autres alternatives

En cette veille du temps des Fêtes, il est important de garder en mémoire que plusieurs alternatives s'offrent à vous afin de rentrer chez vous de façon sécuritaire après une soirée bien arrosée.

Il est toujours possible de prendre un taxi ou de nommer un chauffeur désigné. Dès demain, Opération Nez Rouge reprendra du service à la grandeur du Québec. Les bénévoles d'Opération Nez Rouge se feront un plaisir de vous raccompagner et ainsi vous assurer un retour à la maison en toute quiétude. 

Pour rejoindre l'équipe d'Opération Nez Rouge, communiquez au 450 424-4011

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.