Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 septembre 2018 - 13:29 | Mis à jour : 15:19

Le Grand prix de tracteurs à gazon de Saint-Zotique en met plein la vue à ses spectateurs

Par Jessica Brisson, Journaliste

Près de 800 personnes étaient rassemblées, à la Plage de Saint-Zotique, le samedi 8 septembre dernier, afin d'assister à la troisième édition du Grand prix de tracteurs à gazon. Au total, une cinquantaine de tracteurs ont fait lever la poussière en prenant part à l'une ou l'autre des courses. 

Huit catégories étaient en compétition sur la piste ovale aménagée spécialement pour l'occasion, sur le site de la Plage de Saint-Zotique. Les gagnants des courses locales de la journée sont :

CATÉGORIE 1ER POSITION 2E POSITION 3E POSITION
Stock 1 cylindre Martin Dagenais Éric Décoste Michel Parent
Stock 2 cylindres Steve Desrochers Pascal Rochette Stéphane Leclair
Québec/Ontario Scott Neil Mack Nurse Mathieu Verville
Obstacles Benoit Leduc Stéphane Prévost Stéphane Leclair
Féminine Allison Rainville Marie-Pier Cholette Marie-Claude Comeau
 


« La troisième édition se termine avec un très beau spectacle, belles compétitions, beaucoup de spectateurs et beaucoup de fun! On vous attend cet hiver pour une autre édition du Grand prix de tracteurs à gazon sur glace » a commenté Simon Hébert, les organisateurs du Grand Prix de tracteurs à gazon. 

De son côté, le maire de Saint-Zotique, M. Yvon Chiasson, a tenu à remercier le comité organisateur, les bénévoles et bien sûr Simon Hébert pour l'organisation de l'événement. « Cette implication et la participation des commanditaires sont essentielles pour une activité comme celle-là. Encore cette année, les coureurs ont donné un spectacle renversant qui, heureusement, n’a fait aucun blessé ».

Une porte-parole de taille

Julie Cyrenne, la porte-parole de l’événement et vedette de l’émission « Les rois du drag » à Z télé a fait sa première expérience de courses de tracteurs. Habituée à l’accélération en ligne droite, c’est sur une piste en ovale qu’elle s’est exécutée cette fois-ci. Elle a trouvé que la course en ovale sur un tracteur était beaucoup plus difficile pour les poignets!

« J’étais nerveuse au début parce que je n’ai jamais coursé sur la terre battue avec un tracteur à gazon. Dans la deuxième et troisième vague, j’étais plus dans la compétition. Une très belle expérience, ça m’a sorti ce ma zone de confort. Félicitations à Simon Hébert et tous les bénévoles, c’était très bien organisé », s’est exclamé la porte-parole.

Les organisateurs ont eu une visite inusitée sur le site de l’événement. L’équipe de la section Le sac de chips du Journal de Montréal a fait un tournage vidéo avec des coureurs et des spectateurs. Le montage final sera disponible sur la page Facebook Le sac de chips au courant de la semaine.

Une histoire de famille

La famille Levac a vraiment la piqûre des courses de tracteurs à gazon. En effet, trois générations de Levac coursent dans le circuit québécois CTGQ et ils peuvent compter sur le soutien de leur famille dans les estrades.

Raphael Benjamin Levac et son grand-père, Sylvain Levac ont respectivement occupé la première et la deuxième marche du podium dans la catégorie Modifié. 

De son côté, Jérémie Levac a terminé en tête dans la catégorie Open. Toute la famille s’est d’ailleurs réunie sur la photo pour souligner la performance de Jérémie.

Suivez la page Facebook pour connaître la date de la prochaine édition du Grand prix de tracteurs à gazon sur glace qui se déroulera cet hiver.

 



 




 




 




 




 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.