Publicité
13 août 2019 - 09:45 | Mis à jour : 09:52

La cause est inconnue à l'heure actuelle

Incendie à Saint-Clet: aucun blessé parmi les occupants du duplex

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le lundi 12 août en fin d’avant-midi, un passant remarque de la fumée qui s’échappe du rez-de-chaussée d’un duplex situé sur la route 201 à Saint-Clet. Dans les minutes suivantes, une vingtaine de pompiers, de la localité, mais aussi de la région, travailleront à circonscrire le brasier.

Heureusement, personne ne se trouvait sur place au moment où les secours ont été demandés.  « L’intervention a bien été malgré tout. À notre arrivée, un début d’incendie faisait rage au premier étage l’immeuble. Rapidement, avec l’aide de nos collègues des Services de sécurité incendie de Saint-Polycarpe, Sainte-Marthe, Coteau-du-Lac et Saint-Lazare, nous avons pu maîtriser les flammes. On a aussi eu recours à la banque d’air du Service de sécurité incendie de Pincourt », raconte le directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Clet, Michel Bélanger.

Près de 24h après l’intervention, il confirme que le dossier est transféré à la Sûreté du Québec. « Attention, il ne faut pas sauter aux conclusions. Cette procédure est effectuée quand les techniciens en prévention n’arrivent pas à déterminer avec exactitude la cause de l’incendie. Parfois, cela peut arriver parce que nous n’avons pas tous les équipements qui nous permettent de le faire. D’autres fois, c’est simplement pour confirmer l’une des hypothèses avancées par l’un des techniciens », explique-t-il.

Un nettoyage s’imposera pour les locataires de l’immeuble. « Les dommages à la structure se limitent surtout au rez-de-chaussée où l’eau et la fumée ont fait des ravages. On a aussi dû couper les murs, sur les deux étages, afin de s’assurer que le feu ne s’y était pas propagé. Une porte d’entrée située sur le côté a aussi été endommagée par les flammes », résume-t-il en terminant.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.