Publicité
4 février 2020 - 10:29 | Mis à jour : 10:32

Coupe Nor-Am au Mont-Édouard : le québécois Simon Fournier rafle le bronze

Par Salle des nouvelles

La première course de la Coupe Nor-Am 2020 au Mont-Édouard présentée par la MRC du Fjord-du-Saguenay s’est déroulée hier avec la première tranche du slalom le matin, alors que la deuxième était en après-midi.

AJ Ginnis (Darmouth, USA), âgé de 25 ans, a grimpé sur la plus haute marche du podium avec un temps combiné de 1 :50 :01 suivi de Benjamin Ritchie (US Ski Team, USA) avec un temps de 1 :50 :31.

C’est le québécois Simon Fournier (Canadian Alpine Ski Team, Montréal) qui a grimpé sur la troisième marche avec un temps de 1 :52 :08.

Le slalom s’effectuait dans la partie la plus abrupte de la piste Desjardins homologuée FIS super-G faisant grimper le niveau de difficulté à son plus haut pour cette discipline. En effet, les entraîneurs étaient aux anges en analysant la piste fraîchement arrosée afin de la rendre aussi dure que possible pour l’occasion.

« Le Mont-Édouard a vraiment bien préparé la piste, ils ont injecté de l’eau du haut en bas. On y retrouve un calibre de Coupe du Monde », a déclaré Érik Guay, ancien champion du monde de ski alpin retraité depuis l’an dernier, présent pour l’occasion en tant que représentant de Alpine Canada Alpin.

La Coupe Nor-Am se poursuit aujourd’hui avec une deuxième épreuve de slalom.

L’horaire complet des courses se trouve sur montedouard.com/coupe-noram2020/ et les résultats sont disponibles via live-timing.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.