Publicité
7 octobre 2019 - 14:48

Un premier tournoi d'apprentissage pour la formation féminine de RUGBY UQAC

Par Salle des nouvelles

C’est avec fébrilité et enthousiasme que la formation féminine de RUGBY UQAC a disputé le premier match à l’horaire du tournoi de Lévis.

Malgré une belle combativité qui a été remarquée à travers de nombreux placages positifs, le manque de connaissances au niveau des règlements n’a pas joué en faveur de l’équipe régionale qui s’est inclinée 27-10 devant le Cégep de Lévis.

Les athlètes se sont ensuite rassemblées pour effectuer des mises au point qui se sont avérées cruciales pour le match suivant qui a été remporté 15-5 face à l’UQAR.

La capitaine de l’équipe, Camille Dionne-Forget, était très satisfaite de ses coéquipières, mais mentionne tout de même qu’il y a encore beaucoup de préparation et d’effort à faire d’ici le prochain tournoi qui aura lieu à New York fin novembre.

En ce qui concerne la formation masculine, qui s’est présentée à effectif réduit (dû à la période d’examen), elle a su profiter de la présence d’athlètes ayant une bonne capacité cardiovasculaire notamment Henry Gagnon et Christopher Fleury-Bélanger.

Suite à plusieurs percées et de quelques exploits individuels, l’équipe a conclu son premier match contre l’équipe de l’UQAR par un résultat de 33-0. Le deuxième match a été pratiquement semblable, mais avec un peu plus d’animosité présente sur le terrain (victoire de 33-5).

Jules Bourdier, le capitaine mentionne que ces victoires ont fait du bien pour le moral des troupes qui semblait avoir adopté une tangente négative au cours des derniers entraînements. C’est maintenant chose du passé et l’équipe masculine évoque même son impatience à retourner pratiquer certains détails sur le terrain.

Pour plus d'informations sur l'équipe et pour suivre ses progrès au cours de la saison, veuillez visiter la page « RUGBY UQAC » sur Facebook.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.