Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 décembre 2018 - 13:01

Une ouverture précoce pour les secteurs haute-route du Mont-Édouard

Par Salle des nouvelles

Les secteurs haute-route du Mont-Édouard sont ouverts depuis ce matin, 10 jours plus tôt que l’an passé et 15 jours qu’il y a deux ans.

« Il est déjà tombé près de 3 mètres de neige dans nos secteurs haute-route. Nos guides répertorient entre 1 mètre et 1,5 mètre de neige au sol. Les décors sont tellement beaux avec les arbres chargés de neige » ,raconte Claude Boudreault, directeur de la station.

En effet, les secteurs haute-route n’étant pas situés sur le Mont-Édouard, mais sur des montagnes voisines dont le mont Laure-Gaudreault qui est plus haut, les précipitations y sont plus importantes.

Les secteurs Sacré-Cœur, la vallée des Géants et la Grive sont ouverts aux skieurs et planchistes qui veulent s’y aventurer en autonomie. L’accès journalier ou la carte de saison haute-route est obligatoire pour y accéder.

Pour le moment, le nouveau secteur du Grand Pic est accessible seulement en sortie guidée. La neige étant arrivée plus tôt et en plus grande quantité que prévu, il reste encore du balisage à faire pour laisser les maniaques de poudreuse y aller en toute sécurité.

Cet hiver, un nouveau refuge est disponible, le refuge du Grand Pic, pour un total de trois dans les secteurs haute-route.

« À pareille date l’an dernier, nous avions environ une quarantaine de réservations de refuges. Aujourd’hui, nous en sommes à plus de 170 nuitées réservées », ajoute le responsable du haute-route, Gilles Arsenault.

Avec la demande toujours en augmentation du ski de haute-route et l’abondance de précipitations de la dernière semaine, il était impossible de retarder plus longtemps l’ouverture des secteurs.

« On ne s’était pas trompé. Le haute-route est un produit d’appel en effervescence au Québec et on en voit les résultats aujourd’hui », s’émerveille Claude Boudreault.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.