Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Bilan régional

Les stations de ski gardent la tête hors de l’eau malgré la pandémie

durée 18h00
14 janvier 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

La pandémie de COVID-19 a forcé les exploitants de stations de ski à s’adapter constamment à l’évolution des mesures sanitaires.

Les résultats financiers 2020-2021 dévoilés dans le cadre du dépôt de l’Étude économique et financière des stations de ski du Québec sont sans équivoque : les effets de la pandémie ont grandement impacté le chiffre d’affaires total de l’industrie du ski (- 22,5 %).

La vente de billets et d’abonnements saisonniers a également subi les contrecoups de la COVID-19, un résultat directement lié à la gestion des capacités d’accueil restreinte à 50 % partout en province. Le ski est toutefois demeuré des plus populaires, comme en font état les données d’achalandage de cette étude. « Nous avons certes constaté une hausse des jours-ski, par contre tous les autres indicateurs financiers sont en baisse. C’est la première étude d’un secteur touristique à faire état des effets de la pandémie sur le tourisme hivernal au Québec » mentionne Michel Archambault, le directeur de cette étude et professeur émérite en tourisme à l’ESG UQAM.

Les revenus autres que la billetterie, soit la location d’équipement, la restauration et l’école de ski sont en très forte baisse (- 52 %). La fermeture complète et partielle des écoles de glisse (- 14 M$) durant la saison, ainsi que les fermetures partielles de la restauration et des chalets ont inévitablement fait chuter les revenus reliés à l’exploitation de ces services. 

La saison 2020-2021 s’est donc conclue avec des résultats supérieurs aux attentes, considérant que sans ces programmes gouvernementaux, bien des stations auraient dû signaler un déficit important. La diminution des revenus a également ralenti le déploiement de nouveaux projets d’infrastructures.

Avant la pandémie, l’industrie était sur une lancée d’investissements comme le démontre le bilan des saisons 2018-2019 et 2019-2020 avec respectivement 78 millions de dollars et 55,7 millions de dollars en investissements. Les dollars investis en améliorations la saison dernière ont chuté à 22 millions de dollars.

Heureusement, celles-ci peuvent compter sur une clientèle qui n’a pas perdu la passion, comme en fait foi le nombre de jours-ski pour la saison 2020-2021 : 6,1 millions de visites, en hausse de 4,5 %, confirmant ainsi la popularité des activités de plein air au Québec et plus précisément l’intérêt pour le ski alpin et la planche à neige.

Les résultats pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean a été l’une des régions les plus affectées avec une baisse des revenus de 26,8 %.

Le chiffre d’affaires total de l’industrie des stations de ski a connu une baisse de 22,5 % par rapport à l’autre année d’avant, en raison notamment d’une chute de 46,6 % de la proportion des touristes provenant de l’extérieur du Québec.

Une majorité des centres québécois ont pu profiter d’une hausse des visites régionales, mais le Saguenay–Lac-Saint-Jean n’a pas eu autant de visiteurs de la région.

En rappel, la région compte huit centres de ski (Le Valinouët, le Mont-Édouard, le Mont-Bélu, le Mont-Fortin, le Mont-Villa, le Mont Lac-Vert, le Tobo-Ski et le Do-mo-ski).

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


22 juin 2022

Les deux seules piscines extérieures de la Ville d’Alma fermées cet été

La Ville d’Alma a annoncé qu’en raison de l’état actuel de ses deux piscines extérieures, situées dans les secteurs Isle-Maligne et Saint-Sacrement, elles seront fermées définitivement cet été. Après plusieurs analyses effectuées par des experts dans le domaine, les piscines construites dans les années soixante présentent des déficiences ...

17 juin 2022

Le nom de Valérie Maltais inscrit sur l’aréna de La Baie

La médaillée olympique en patinage de vitesse Valérie Maltais a dévoilé hier une affiche portant son nom à l’entrée du Centre Jean-Claude-Tremblay à La Baie. Une glace a été rebaptisée à l’intérieur pour souligner les accomplissements de l’athlète originaire de l’arrondissement. Les parents de Valérie Maltais, ainsi que la mairesse Julie ...

16 juin 2022

Samuel Larouche de Jonquière récipiendaire d’une 4e bourse de Loto-Québec

Samuel Larouche de Jonquière a reçu un montant de 3000 $ de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) dans le cadre de la 15e édition du Programme de bourses Loto-Québec. Le para-athlète de 28 ans est ainsi récipiendaire d’une 4e bourse de Loto-Québec. Samuel a terminé 5e au 100 m et au 200 m au Grand Prix de Nottwil, en Suisse, ...