Publicité

16 avril 2021 - 16:28

Plus de 200 cyclistes, réunis dans 29 équipes, ont participé à l’événement

Gran Fondo avec 2 pharmaciens d’Alma : plus de 180 000 $ amassés

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Opération Enfant Soleil a annoncé qu’en unissant ses forces à celles de deux Almatois, le pharmacien et ancien champion cycliste canadien Elliott Doyle et le pharmacien Yann Gosselin-Gaudreault, il a été possible de déployer un défi de vélo virtuel d’envergure provinciale qui a permis d’amasser plus de 180 000 $.

C’est samedi dernier qu’a eu lieu ce défi, présenté par Familiprix.

En équipe ou en solo, sur un vélo fixé à une base d’entraînement et de façon virtuelle, les participants ont été invités à réaliser une collecte de fonds pour la cause, puis à parcourir tous ensemble d’une à trois étapes totalisant plus de 280 kilomètres et 1716 mètres de dénivelé.

Réalisé sur la plateforme Zwift et diffusé en direct sur YouTube, le défi a pu être suivi par le public qui a donné tout au long de cette journée animée par Camille Dg, porte-parole de la cause, accompagnée des héros de campagne.

Le fruit de la détermination de plus de 200 cyclistes, réunis dans 29 équipes solidaires, permettra de soutenir les centres hospitaliers partout dans la province et d’offrir les meilleurs soins aux enfants, d’appuyer les équipes médicales et de soutenir les familles dans les moments où elles en ont le plus besoin.

La deuxième édition du Gran Fondo d’Opération Enfant Soleil est confirmée et il sera possible de s’inscrire l’hiver prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.