X
Rechercher
Publicité

La vaccination dans les écoles aura lieu en mars

73 % des 5 à 11 ans de la région ont reçu une première dose de vaccin

durée 11h00
21 janvier 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean (CIUSSS) vient de préciser le calendrier de la vaccination contre la COVID-19 en milieu scolaire pour les enfants âgés de 5 à 11 ans.

Ses équipes mobiles de vaccination seront présentes dans l’ensemble des écoles de la région au courant du mois de mars.

D'ici la fin février, l’utilisation des sites fixes de vaccination à haute capacité dans les prochaines semaines permettra de donner la possibilité à un plus grand nombre de personnes de recevoir leur vaccin, dans un contexte où la circulation du virus est encore très active dans la région.

Actuellement, le taux de vaccination pour les enfants âgés de 5 à 11 ans est de 73 % pour l’administration de la première dose.

Depuis mercredi dernier, plus de 50 % de la population adulte de la région a reçu une troisième dose de vaccin.

De nombreuses plages de rendez-vous sont aussi toujours à présent disponibles dans l’ensemble des sites de vaccination afin de permettre à toute la population qui le souhaite de prendre un rendez-vous.

Rendez-vous en soirée

Afin de faciliter la vaccination pour les familles, les équipes de la campagne de vaccination travaillent afin que plus de plages de rendez-vous soient disponibles en soirée ainsi que les fins de semaine.

L’offre de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans sera également rehaussée lors de la semaine de relâche.

Le CIUSSS invite de nouveau l’ensemble de la population à prendre rendez-vous sur https://portal3.clicsante.ca/ .

Rappelons qu’un intervalle de huit semaines ou plus est recommandé entre la première et la deuxième dose du vaccin contre la COVID-19. Cet intervalle assure une plus grande efficacité du vaccin, c’est-à-dire une réponse immunitaire plus forte et qui devrait durer plus longtemps.

L’intervalle de huit semaines ou plus est aussi associé à un risque plus faible de myocardite ou de péricardite chez les personnes de 12 ans et plus. L’intervalle entre l’administration de la deuxième et de la troisième dose est de trois mois.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le Canada arrive 28e parmi 39 pays quant au bien-être environnemental des enfants

Le Canada se classe au 28e rang parmi 39 pays riches en ce qui a trait au bien−être environnemental des enfants et des jeunes, selon le dernier Bilan Innocenti publié lundi par le Centre de recherche Innocenti de l’UNICEF.  «Des pays tels que le Canada créent des conditions malsaines, dangereuses et néfastes pour les enfants du monde entier», ...

durée Hier 13h04

La Marche SP revient à sa formule originale à Chicoutimi

La Marche SP, qui vise à sensibiliser le public à la sclérose en plaques en plus de permettre la collecte de fonds, reviendra à sa formule originale le 29 mai prochain à Chicoutimi. La marche aura lieu à partir de la Zone portuaire, en direction du parc Saint-Nom-de-Jésus du secteur Rivière-du-Moulin. L’inscription sur place débutera dès 8 h ...

durée Hier 10h00

Un transfert des activités chirurgicales de Chicoutimi à Jonquière

L'ensemble des activités chirurgicales sous anesthésie locale qui étaient effectuées au bloc externe de l'Hôpital de Chicoutimi est maintenant réalisé au bloc opératoire externe de l'Hôpital de Jonquière. La ministre des Affaires municipales et de l'Habituation et ministre responsable de la région, Andrée Laforest, a souligné aujourd'hui que ce ...