Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Elle a été inaugurée par le CIUSSS

Maladies héréditaires dans la région : une nouvelle chaire de recherche voit le jour

durée 09h00
18 novembre 2021
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Une nouvelle chaire de recherche Génétique et parcours de vie en santé a été inaugurée hier par le CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean grâce à la collaboration de plusieurs de ses fondations.

Elle dotera la direction régionale de la santé d’une structure d’accélération des découvertes et de transfert des connaissances en santé génétique, avec pour effet de pérenniser la recherche en génétique tant au sein de l’établissement que pour la région.

La population du Saguenay–Lac-Saint-Jean étant reconnue mondialement pour ses caractéristiques génétiques uniques, la région constitue un milieu de grand potentiel pour les recherches dans ce domaine et offre un contexte idéal pour étudier toute maladie présentant une composante héréditaire.

« Nous sommes impatients d’entamer ce nouveau chapitre de cette collaboration précieuse, qui permet d’enrichir notre mission, d’innover dans le développement des savoirs et des pratiques en réponse aux besoins actuels et futurs de notre population », a exprimé Julie Labbé, présidente-directrice générale du CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

La chaire sera dirigée, pour un premier mandat de cinq ans, par les professeurs et chercheurs seniors Luigi Bouchard et Cynthia Gagnon, de l’Université de Sherbrooke. Ils possèdent tous deux une solide expertise reconnue internationalement et ont reçu de nombreuses distinctions en la matière.

« En plus de soutenir financièrement des activités de recherche et de formation de notre relève scientifique, la chaire favorisera l’émergence et le recrutement de jeunes chercheurs et de professionnels spécialisés. De nouveaux projets pourront ainsi émerger et se greffer à la chaire. Elle nous permettra d’optimiser la capacité régionale à saisir des opportunités uniques de recherche », a ajouté Isabelle Boulianne, directrice de l’enseignement, de la recherche et de l’innovation au CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Cette chaire est rendue possible grâce à la contribution de la fondation du centre Maria-Chapdelaine, de la Fondation Santé Jonquière, la Fondation de ma vie et la fondation de l’Hôpital de La Baie des Ha Ha!.

« L’appui de nos fondations qui s’unissent pour soutenir la recherche permet de franchir un pas de plus vers la consolidation du créneau d’excellence en santé génétique dans notre région », a renchéri Julie Labbé.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 9h15

Les Canadiens tiennent plus à leur langue qu'à leurs autres identités

Un nouveau sondage révèle que plus de Canadiens déclarent un fort attachement à leur langue principale qu'à tout autre marqueur d'identité, y compris le pays en tant que tel. L'enquête menée par la firme Léger pour l'Association d'études canadiennes précise que 88 % des répondants ont déclaré un fort sentiment d'attachement à leur langue ...

4 août 2022

COVID-19 : des équipes de vaccination iront dans les CHSLD et RPA

Aujourd’hui, le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, est venu faire le point sur la situation de la COVID-19 dans la province. Il a débuté en mentionnant que, selon les données, on remarque la première baisse depuis sept semaines, autant les cas que les hospitalisations. Les absences au travail sont également en baisse. De ...

4 août 2022

Les Canadiens font de moins en moins confiance à leurs médecins

Les Canadiens feraient moins confiance à leurs médecins aujourd’hui qu’avant la pandémie, s’il faut en croire les résultats d’un sondage réalisé pour le compte d’une firme australienne en Australie, au Canada et aux États−Unis. Avant la pandémie, révèle l’enquête dévoilée récemment par Compare The Market, 87 % des Canadiens disaient faire ...