Publicité

26 octobre 2021 - 09:52

Le Centre de Rétablissement le Renfort dispose maintenant d’un Loft itinérance

Santé mentale et itinérance : un nouveau service voit le jour à Alma

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Après des mois de travail, le Centre de Rétablissement le Renfort d’Alma a annoncé ce matin qu’il est maintenant prêt à accueillir son tout premier client dans son nouveau volet de service appelé le Loft itinérance.

Issu des besoins du milieu, les principaux objectifs visés sont de permettre aux personnes en situation d’itinérance d’être hébergées dans un lieu sécuritaire pour une période de 30 jours, et ce, en respectant leur rythme, de stabiliser leur situation afin d’amorcer un cheminement vers le rétablissement et la reprise de pouvoir sur leur vie, de les accompagner dans la recherche d’un endroit où loger adapté à leurs besoins et d’assurer le maintien de la stabilité acquise lors du séjour par la suite.

C’est via le programme Vers un chez soi que l’aménagement physique du Loft itinérance et le financement lié aux ressources humaines sont possibles. Il s’agit d’un programme communautaire visant à prévenir et réduire l’itinérance en offrant un soutien et un financement directs aux communautés désignées (centres urbains), aux communautés autochtones, aux communautés des territoires et aux communautés rurales et éloignées partout au Canada.

Pas dans la bonne direction

« La création de ce nouveau volet de service se veut un pas dans la bonne direction afin d’offrir des services répondant aux besoins de la clientèle itinérante dans Lac-Saint-Jean-Est. Nous sommes emballés par cet ajout de volet de service qui se déploiera sous la coresponsabilité de Francine Turcotte et Érika Bouchard, intervenantes au Centre de Rétablissement le Renfort », souligne la directrice générale, Cynthia Tardif.

Concrètement, un programme adapté d’hébergement a été développé par l’équipe au cours des dernières semaines en étroite collaboration avec le Travail de rue d’Alma.

Visant à répondre adéquatement aux besoins spécifiques de la clientèle, il se décline en quatre phases soit la phase d’accueil et de stabilisation (de 2 à 5 jours), la phase d’évaluation globale et d’élaboration du plan de séjour (3 jours), la phase de travail (15 jours) et la phase de préparation au départ (4 à 6 jours).

Afin d’accéder au loft, la personne devra être référée par un organisme partenaire (Travail de rue, CIUSSS, organismes, etc.).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.