Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Intoxication alimentaire

Mesures à prendre avec la cuisson de viandes sur barbecue

durée 15h30
27 juillet 2021
Benjamin Richer
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Benjamin Richer, Journaliste

Le barbecue est un incontournable de la saison estivale. Il est toutefois important de bien y faire cuire les viandes et volailles, car elles contiennent dans la plupart des cas des bactéries représentant un risque pour la santé.

Des bactéries telles qu’E. coli, communément appelée la maladie du hamburger, la salmonelle et les campylobactéries, retrouvées notamment dans les viandes et volailles, peuvent être à l'origine d'intoxications alimentaires et de gastroentérites aiguës.

Des symptômes de fièvre, des crampes abdominales, du sang dans les selles et de la diarrhée sont alors possible d’être détectés.

Mesures de prévention à suivre :

  • Il est d’abord primordial de conserver adéquatement les aliments. Laisser de la viande à la température de la pièce est déconseillé. Il faut plutôt décongeler les aliments au réfrigérateur, au four à micro-ondes ou au four conventionnel, immédiatement avant la cuisson.
  • Se laver les mains avec de l’eau et du savon avant la manipulation de la nourriture. Répéter le lavage des mains lors de la manipulation des viandes crues ou après avoir touché à des objets ayant été en contact avec ces aliments comme une assiette et les ustensiles.
  • S’assurer que la cuisson soit adéquate. Les viandes hachées et attendries doivent toujours être bien cuites. Le jus écoulé doit être clair et non rosé.
  • Éviter la contamination croisée. Il est recommandé d’utiliser de la vaisselle et des ustensiles propres une fois la cuisson terminée et de désinfecter adéquatement les surfaces ayant servi à la préparation des viandes ou de la volaille crues.
  • Ne jamais consommer des viandes crues à l’exception de celles conçues à cet effet, comme pour un tartare.
  • Faire mariner les aliments au réfrigérateur. Ne pas réutiliser une marinade ayant servi pour la viande ou la volaille crue à moins de la faire bouillir.
  • Les aliments non consommés doivent finalement être rangés, à demi couverts, sans tarder dans le réfrigérateur. Après avoir été bien refroidis, couvrez hermétiquement les contenants. Rappelons que des températures de 4°C à 60°C sont considérées comme étant dangereuses pour la prolifération des bactéries.

Pour plus de renseignements, consultez les pages portant sur la cuisson de la viande hachée et sur les intoxications alimentaires sur le site Web du ministère de la Santé et des Services sociaux.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 9h15

Les Canadiens tiennent plus à leur langue qu'à leurs autres identités

Un nouveau sondage révèle que plus de Canadiens déclarent un fort attachement à leur langue principale qu'à tout autre marqueur d'identité, y compris le pays en tant que tel. L'enquête menée par la firme Léger pour l'Association d'études canadiennes précise que 88 % des répondants ont déclaré un fort sentiment d'attachement à leur langue ...

4 août 2022

COVID-19 : des équipes de vaccination iront dans les CHSLD et RPA

Aujourd’hui, le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, est venu faire le point sur la situation de la COVID-19 dans la province. Il a débuté en mentionnant que, selon les données, on remarque la première baisse depuis sept semaines, autant les cas que les hospitalisations. Les absences au travail sont également en baisse. De ...

4 août 2022

Les Canadiens font de moins en moins confiance à leurs médecins

Les Canadiens feraient moins confiance à leurs médecins aujourd’hui qu’avant la pandémie, s’il faut en croire les résultats d’un sondage réalisé pour le compte d’une firme australienne en Australie, au Canada et aux États−Unis. Avant la pandémie, révèle l’enquête dévoilée récemment par Compare The Market, 87 % des Canadiens disaient faire ...