Publicité

30 mars 2021 - 09:29

Pour leur permettre d’entrer en contact avec les ressources offrant des services près de leur résidence

Un premier Salon virtuel pour les parents de personnes handicapées de la région

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

L’accompagnateur organise un premier Salon virtuel totalement gratuit qui aura lieu tout au long du mois d’avril et le Saguenay-Lac-Saint-Jean sera à l’honneur lors de la première semaine, soit du 8 au 10 avril, en compagnie de la Côte-Nord, du Nord-du-Québec, de Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale.

Tous les jeudis, vendredis et samedis du 8 avril au 1er mai, le Salon mettra de l’avant différentes régions chaque semaine afin de permettre aux participants d’entrer en contact avec les ressources offrant des services près de leur lieu de résidence.

« Le Salon L’accompagnateur permettra aux parents de trouver des ressources dans des domaines variés, et notamment des moyens de pratiquer des activités de plein air et de bien-être qui jusque-là semblaient impossibles », mentionne Gilles Roure, représentant Joelette & co au Québec.

La thématique en vedette pour le salon du Saguenay-Lac-Saint-Jean sera tout ce qui se rattache au Style de vie, avec la présence de plusieurs ressources qui offrent des services dans ce secteur.

Parmi celles-ci, l’entreprise Ma Vie qui propose des vêtements adaptés aux personnes handicapées et conçus pour faciliter l’habillage, ainsi que Joelette & co, une entreprise française fabriquant du matériel de sport-loisir adapté et dont les produits sont disponibles au Québec.

« Tous les parents doivent consacrer des heures à trouver de quoi répondre aux besoins de leur enfant handicapé que ce soit de simples couches à un camp de jour, en passant par un siège d’auto adapté. C’est pour cette raison que nous avons créé il y 14 ans, mon conjoint et moi, la plateforme L’accompagnateur », explique Paule Gingras, une des fondatrices de la plateforme L’accompagnateur.

Manque d'accessibilité

En effet, selon un rapport de l’INRS produit en mars 2020, 67 études ont été réalisées dans les dernières années sur le manque d’accessibilité à l'information pour les parents de personnes handicapées.

Au total, 53 de ces 67 études « évoquent le fait que les parents ne reçoivent pas toujours suffisamment d’informations sur l’offre de services, les aides financières, les méthodes d’intervention ou encore le handicap de leur enfant ».

Habiter en région éloignée étant souvent synonyme de défis supplémentaires pour les parents de personnes handicapées, le Salon L’accompagnateur est donc une opportunité unique pour ces derniers de découvrir l’aide disponible et d’être mis en relation avec les ressources qui leur sont accessibles.

Durant l’événement, les participants pourront notamment découvrir les ressources adaptées à leur réalité grâce aux fiches de contenu, participer à des rencontres virtuelles ouvertes avec les ressources de leur région (une demi-journée par semaine), ainsi que prendre rendez-vous pour des rencontres privées individuelles avec les ressources de leur choix.

Conférences et présentations

Durant cette première semaine du salon, plusieurs conférences et présentations provinciales auront également lieu et seront accessibles à l’ensemble des participants via la plateforme Zoom.

Parmi celles à ne pas manquer :

● Conférence intitulée « Quand on veut, on peut! » donnée par le chanteur Martin Deschamps - 9 avril à 15 h;

● présentations des services offerts par l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) - 8, 15, 22 et 29 avril à 19h;

● conférence sur la conciliation proche aidance-travail par le Regroupement des aidants naturels du Québec (RANQ) - 9 avril à midi;

● conférence sur les mesures fiscales disponibles et sur la façon d’en profiter par Finandicap – 10 avril à midi.

Les parents qui souhaitent s’inscrire peuvent le faire en cliquant ici.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.