Publicité

20 novembre 2020 - 16:00 | Mis à jour : 21 novembre 2020 - 12:46

L’organisme demande l’aide de la population pour amasser des denrées non périssables

Le Comité de sécurité alimentaire de Chicoutimi veut distribuer 500 paniers de Noël

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Afin de venir en aide aux personnes ayant besoin de paniers de Noël en cette année de pandémie, le Comité de sécurité alimentaire de Chicoutimi, avec le support de Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean et des Sociétés Saint-Vincent de Paul, demande l’aide de la population pour amasser des denrées non périssables d’ici le 11 décembre.

Alors que la COVID-19 fait des ravages dans la région, les demandes d’aide alimentaire ne cessent d’augmenter, indique l’organisme.

Quoique différente, la collecte annuelle se déroulera grâce à la concertation de plusieurs organismes du secteur de Chicoutimi.

Désirant offrir 500 paniers de Noël aux personnes seules et aux familles dans le besoin, le Service de Travail de Rue de Chicoutimi sera l’organisme contact pour recevoir les dons de denrées non périssables.

Le comité souhaite aussi demander l’aide des entreprises. Celles qui désirent amasser des dons et des denrées sont les bienvenues.

Avec votre aide, souligne l’organisme, il sera possible d’assurer un temps des fêtes beaucoup plus joyeux pour plusieurs familles du secteur.

Rappelons que le Service de travail de rue de Chicoutimi est situé au 221 rue Tessier.

Pour toutes questions ou pour venir faire un don de denrées, contacter Janick Meunier, directrice générale, au 418-545-0999.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.