Publicité

20 octobre 2020 - 11:00 | Mis à jour : 11:43

Le nouveau Programme d'appui aux collectivités (PAC) vient d’être lancé

Québec débloque plus de 16 M$ pour l'attraction et l'intégration des immigrants dans les régions

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, Nadine Girault, a lancé aujourd'hui un nouveau programme dans lequel Québec investira plus de 16 millions pour soutenir les actions menées dans toutes les régions pour attirer des personnes immigrantes et faciliter leur intégration et leur pleine participation, en français.

Le Programme d'appui aux collectivités (PAC) favorisera la concertation des acteurs régionaux qui veulent renforcer les relations interculturelles harmonieuses et rendre leur milieu encore plus inclusif.

Il s'appuie sur l'engagement des partenaires pour faciliter l'établissement durable des personnes immigrantes dans les régions.

Les directions régionales du Ministère et leur personnel jouent un rôle central dans le déploiement du PAC et dans sa capacité à refléter les réalités et les besoins des milieux. Cette présence du Ministère sur le terrain permettra d'apporter un soutien concret aux partenaires et d'atteindre les objectifs du programme.

« Il ne suffit pas de sélectionner des personnes immigrantes, souligne Mme Girault. Il faut que les milieux qui les accueillent se mobilisent et œuvrent pour qu'elles puissent participer pleinement, en français, à la vie collective et au marché de l'emploi. La société québécoise a besoin de ces nouveaux talents et le Programme d'appui aux collectivités permettra aux acteurs régionaux d'agir concrètement pour l'attraction et l'établissement durable des personnes immigrantes. Le Programme nous permet d'unir nos forces pour que l'immigration devienne ainsi un facteur de prospérité et de vitalité dans toutes les régions. »

Le Programme d'appui aux collectivités (PAC) se décline en deux volets.

Le premier volet finance des projets élaborés par les municipalités régionales de comté ainsi que les municipalités locales.

Le deuxième volet s'adresse aux organismes à but non lucratif (OBNL) et aux coopératives dont les projets incluent la promotion de relations interculturelles harmonieuses et la tenue de rencontres interculturelles entre Québécoises et Québécois de toutes les origines.

Appel de propositions

C'est également aujourd'hui que le premier appel de propositions a été lancé à l'intention des municipalités (volet 1).

Un appel de propositions à l'intention des OBNL et des coopératives (volet 2) sera lancé ultérieurement.

L'enveloppe totale du PAC est de 16,3 M$.

Une partie de ce montant, soit 5 M$, est déjà engagée dans les partenariats en cours. Les nouveaux projets disposent donc d'un montant de 11 M$ pour 2020-2021.

Le PAC vient remplacer le Programme Mobilisation-Diversité (PMD), qui était en place depuis avril 2012. Avec l'évolution des besoins des régions, notamment en matière de main-d'œuvre, et le déploiement du Ministère dans le territoire québécois, une refonte du PMD était devenue nécessaire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.