Publicité

14 juin 2020 - 11:18 | Mis à jour : 11:26

73 000$ amassés durant la 20e édition du Rase-O-Thon Marie-Hélène Côté

Par Salle des nouvelles

C'est là où tout a commencé, il y a 20 ans de ça, que s’est conclue hier une édition bien particulière du Rase-O-Thon Marie-Hélène Côté.

Par une matinée bien venteuse telle qu’on est habitué d’avoir à la municipalité de Saint-Bruno, Dominique Larouche s’est improvisée coiffeuse devant la résidence familiale et a rasé la chevelure de Réjean Côté, fidèle participant à l’événement.

Pour les parents de Marie-Hélène Côté, cette jeune femme pétillante pour qui la fondation a illuminé les derniers jours de son existence, c’est toujours une journée bien émotive le Rase-O-Thon.

Cette année, malgré la distance physique, le couple a ressenti cette vague de solidarité qui a porté les participants au courant des derniers mois. En effet, ils sont près d’une trentaine à avoir choisi, malgré les circonstances, de se faire raser à domicile par compassion envers les jeunes atteints de cancer.

Surprises

Tout au long de la matinée, de belles surprises se sont succédé à travers les coups de rasoir, arrachant au passage quelques larmes au duo et aux personnes présentes via les médias sociaux.

D’abord, Marc-André Fortin, porte-parole de l’événement, a annoncé par visioconférence qu’il ajoutait à la collecte de fonds la somme de 25 000$, et ce, grâce à la générosité de la fondation de la famille Godin. Une famille de cœur originaire de la région, qui a toujours été présente pour Marc-André.

Ensuite, ce fut au tour de la municipalité de Saint-Bruno de dévoiler par l’entremise d’une vidéo, une plaque commémorative installée à l’aréna de Saint-Bruno à l’image de Marie-Hélène et de sa famille.

Reconnaissance

Une belle reconnaissance pour le couple, qui s’investit depuis maintenant deux décennies dans l’événement afin de permettre à d’autres jeunes de vivre d’aussi beaux moments que leur fille a vécu avec la fondation Sur la pointe des pieds.

Pour terminer, des participants et bénévoles ont paradé en voiture devant la demeure du couple. Les regards se sont croisés, les mains se sont fait aller et sur place on ressentait, malgré la distance, à quel point ce geste de se raser au nom d’une cause si noble avait uni des personnes qui ne se sont jamais rencontrées.

Pour Catherine Provost, responsable de l’événement à la fondation Sur la pointe des pieds, on n’aurait pu espérer une aussi belle conclusion.

« Le Rase-O-thon est un événement tellement chaleureux et festif. On souhaitait pouvoir permettre à Dominique et Réjean, mais aussi à l’ensemble des participants, de vivre un peu l’ambiance qu’on aurait eue en temps normal. Et aujourd’hui, c’était juste parfait! »

La grande surprise de la matinée fut le dévoilement du montant amassé par l’ensemble des participants. Avec la situation actuelle, la fondation était particulièrement satisfaite de constater la solidarité dont faisaient preuve les partenaires et les inscrit.

Toutefois, nul ne se doutait qu’une si belle somme serait amassée. Ce sont donc 73 000$ qui permettront à la fondation d’organiser de futures expéditions d’aventure thérapeutique, qui changeront la vie de jeunes atteints de cancer.

Rassembler à distance

La fondation Sur la pointe des pieds tient aussi à souligner l’implication authentique de Marc-André Fortin et de Marc Maltais, qui ont respectivement accepté le rôle de porte-parole et de président d’honneur. Ils se sont montrés rassembleurs et mobilisateurs pour les participants qui relevaient le défi.

Ces deux êtres généreux ont su, sans grande surprise, percer l’écran et toucher leur auditoire malgré les outils virtuels à leur disposition.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.