Publicité

6 mai 2020 - 08:59 | Mis à jour : 16:07

COVID-19

La 20e édition du Rase-o-Thon Marie-Hélène Côté sera virtuelle

Par Salle des nouvelles

Alors que plusieurs événements à travers le monde se voient dans l’obligation d’être annulés en raison de la pandémie actuelle, la fondation Sur la pointe des pieds a sondé les participants inscrits à la 20e édition du Rase-o-Thon Marie-Hélène Côté.

Les participants et partenaires du Rase-O-Thon ont exprimé dans une forte majorité leur souhait de demeurer solidaires aux jeunes atteints de cancer.

Devant l’impossibilité de tenir l’événement prévu pour le 2 mai, la fondation a choisi d’honorer ceux et celles qui étaient impatients de prendre part à cette 20e édition en leur proposant un Rase-O-Thon virtuel.

Pour Jean-Charles Fortin, directeur de la fondation, cette réaction quelque peu inattendue a grandement touché le comité organisateur qui s’est penché sérieusement sur les différentes avenues possibles.

Vague de solidarité

« C’est vraiment une magnifique vague de solidarité. On ne pouvait pas rester les bras croisés. Bien au contraire, nous avons choisi d’accompagner les participants et ramer avec eux. »

La décision fut donc prise d’offrir aux personnes inscrites la possibilité de se faire raser à domicile entre le 18 et le 29 mai puis de partager le tout sur les médias sociaux ce moment qu’on célèbre habituellement avec des centaines de personnes.

« C’est là qu’on a eu une deuxième surprise », mentionne Jean-Charles Fortin.

Des personnes se sont dites impatientes de se faire raser et, surtout, de nouveaux participants se sont ajoutés à la liste.

« Nous avions le souci de célébrer ce touchant geste de compassion, mais souhaitions le faire dans le plus grand respect des personnes vivant présentement des moments difficiles. Bien entendu, le cancer ne prend pas de pause et la fondation se doit de poursuivre ses efforts de collectes de fonds. Nous embarquons donc dans la vague et respectons, comme toujours, la capacité de chacun de nos donateurs. »

Une équipe solidaire

En plus des participants et donateurs qui sont toujours au rendez-vous, la fondation Sur la pointe des pieds réalisera cette aventure virtuelle en très bonne compagnie.

Marc Maltais, Conseiller régional FTQ pour le Saguenay – Lac-St-Jean et président d’honneur de l’événement, souligne que dès le départ, c’est sous le signe de la solidarité que leur implication dans l’événement s’est faite. Il allait donc de soi pour lui et son équipe, de maintenir leurs engagements.

« Pour nous, l’engouement est toujours présent. Certes le contexte nous pousse à être plus imaginatif, raison de plus de redoubler d’ardeur. Suivons l’exemple et laissons-nous inspirer par ces jeunes courageux et courageuses qui en dépit des difficultés continuent résolument à avancer, solidaires ! »

Marc-André Fortin encore impliqué

De son côté, le chanteur Marc-André Fortin, qui est également porte-parole de cette 20e édition, promet de s’impliquer à nouveau afin de pouvoir être présent lors d’un éventuel rassemblement. Il remercie du fond du cœur les participants et les donateurs qui continuent de s’impliquer.

« Des cheveux, ça repousse et ce n’est rien comparé à ce que les jeunes atteints de cancer doivent endurer, et j’en sais quelque chose, ayant moi-même combattu un cancer. »

Jean-Charles Fortin conclu sur une touche humoristique en mentionnant que tant qu’à s’improviser coiffeur à domicile, aussi bien le faire pour changer la vie des jeunes atteints de cancer!

Il invite ceux et celles qui le souhaitent à mettre leur tête à prix en s’inscrivant à cette 20e édition bien spéciale du Rase-o-thon Marie-Hélène Côté au profit de la fondation Sur la pointe des pieds.

Rappelons que depuis plus de vingt ans, la fondation Sur la pointe des pieds organise des expéditions d’aventure thérapeutique pour les jeunes atteints de cancer dans le but de les aider à réaliser leur plein potentiel. Ces jeunes reviennent changés, prêts pour un nouveau départ et forts d’une source de motivation qui les accompagnera tout au long de leur vie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.