Publicité
11 mars 2020 - 15:59

16 500 $ pour renforcer les compétences culinaires des familles

Par Salle des nouvelles

100°, initiative de M361|Moteur d’impact social, vient de remettre la somme de 16 500 $ à trois organisations du Saguenay-Lac-Saint-Jean grâce à son plus récent appel de projets : « Cultiver l’avenir : cuisinons ensemble les aliments d’ici ».

Visant à renforcer les connaissances alimentaires et les compétences culinaires des familles québécoises, l’appel de projets permettra de les sensibiliser aux options locales disponibles.

Les sommes seront remises, notamment à des organismes communautaires, des écoles primaires et secondaires, des CPE, des camps d’été, des municipalités, des MRC et des organismes publics.

Cet appel de projets s’inscrit dans le cadre d’une aide financière de 1,45 M$ octroyée sur deux ans par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation à M361 pour appuyer des initiatives visant l’éducation et la sensibilisation des Québécois aux enjeux liés au système alimentaire durable.

Au total, ce sont 83 projets partout au Québec qui se partagent la somme de 519 342 $.

Par ailleurs, de cette somme octroyée aux organismes, une enveloppe de 100 000 $ provient de la Fondation Olo pour soutenir plus spécifiquement des projets liés aux femmes enceintes et aux jeunes enfants. Par ce financement, la Fondation Olo aspire à ce que se déploient plus d’actions en saine alimentation pour les parents qui préparent la venue d’un enfant et qui vont devenir des modèles pour bien se nourrir, cuisiner et manger en famille.

Les projets retenus, provenant de toutes les régions du Québec, ont reçu un montant pouvant aller jusqu’à 7 000 $.

Défis

Selon un sondage réalisé par la firme Léger à l’été 2019, le rythme effréné de la vie moderne et le manque de ressources financières sont les principaux défis auxquels font face les familles dans la préparation des repas.

« Sachant que les notions culinaires sont souvent transmises de génération en génération, les membres d’une même famille ont tout à gagner à cuisiner ensemble. Le sondage révélait d’ailleurs que la majorité des jeunes âgés entre 3 et 17 ans démontrent un intérêt marqué envers l’alimentation en demandant au moins une fois par mois de cuisiner en compagnie de leurs parents. Les ateliers que nous soutenons favoriseront des apprentissages culinaires concrets et très pratiques pour l’avenir et la santé des jeunes », souligne Frédéric Therrien, directeur de l’initiative 100° chez M361.

« Nous souhaitons grandement que tous ces projets favorisent l’apprentissage de notions en lien avec l’alimentation locale chez les jeunes afin, qu’à leur tour, ils donnent envie à leurs parents de cuisiner davantage avec les produits d’ici. Notre gouvernement est fier d’appuyer ces initiatives porteuses puisqu’elles s’inscrivent parfaitement dans l’esprit de la Politique bioalimentaire 2018-2025, Alimenter notre monde, qui vise notamment à soutenir le développement des connaissances et des compétences alimentaires et culinaires des Québécois », affirme André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

« En ce moment au Québec, on constate un recours de plus en plus fréquent aux aliments ultra-transformés qui, en plus d’être bien souvent riches en gras, en sucres et en sel, sont plus dispendieux. Avec cet appel de projets, la Fondation Olo s’allie avec les organisations de la communauté pour soutenir l’acquisition de saines habitudes alimentaires tôt dans la vie », mentionne de son côté Élise Boyer, directrice générale de la Fondation Olo.

Parmi les projets sélectionnés, trois projets du Saguenay-Lac-Saint-Jean se sont démarqués auprès du comité de sélection grâce à leur pertinence, leur faisabilité et leur durabilité. Ces projets se partagent la somme de 16 500 $.

Aperçu des projets retenus

-Maison des Familles de Chicoutimi – Simplement Cuistôt Plus

-La Nichée – Cuisinons ensemble

-Maison de la famille Éveil-Naissance – Initiation culinaire

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.