Publicité
7 janvier 2020 - 06:00

La SQ a également rappelé la règlementation en vigueur

Rappel de conseils de sécurité pour les motoneigistes

Par Salle des nouvelles

L'hiver étant bien engagé, la Sûreté du Québec a cru bon de rappeler aux motoneigistes quelques conseils de sécurité. Chaque année, les adeptes de motoneige peuvent se retrouver dans des situations périlleuses ou être blessés gravement en pratiquant cette activité.

De fait, il est important de suivre des mesures de sécurité basiques. Parmi celles-ci figurent:

  • le rappel de circuler sur les sentiers balisés et d'éviter les plans d’eau;
  • éviter de partir seul en randonnée et avertir un proche de l’itinéraire prévu;
  • être particulièrement vigilant à la croisée d’un chemin public.
  • garder la droite en tout temps;
  • respecter la signalisation;
  • ajuster la vitesse de sa randonnée en fonction des conditions des sentiers;
  • se munir d’une trousse de survie.

En parallèle à ces conseils, une réglementation stricte s'applique. En premier lieu, il faut savoir que la circulation en motoneige est interdite sur les chemins publics sauf en cas d’exception, notamment pour traverser un chemin à l’endroit prévu par une signalisation; le conducteur s’expose à une contravention de 150$ plus les frais.

En outre, il faut noter que la limite de vitesse maximale est de 70 km/h dans les sentiers balisés.  Les motoneigistes sont soumis aux mêmes lois que les automobilistes en ce qui concerne la capacité de conduite affaiblie par la drogue, l’alcool ou une combinaison des deux. Enfin, la circulation en motoneige est interdite sur un terrain privé sans l’autorisation du propriétaire : le conducteur s’expose à une contravention de 450$ plus les frais.

La trousse de survie devrait contenir un jeu d’outils de base, des bougies d’allumage, des articles de premiers soins, un couteau, une corde de nylon pouvant servir au remorquage, une scie ou une hache, une carte et une boussole (et/ou un GPS), des allumettes à l’épreuve de l’eau, une lampe de poche, un sifflet et une couverture légère traitée à l’aluminium. Lors de longues randonnées, se munir d'une paire de raquettes, de signaux lumineux, d'un abri de secours (tente ou bâche) et d'aliments riches en calories, tels que du chocolat et des sachets d'aliments déshydratés, sont également de bonnes solutions de secours.

Les policiers peuvent être présents sur les sentiers et aux abords de ceux-ci afin de faire des rappels et d’appliquer la réglementation en vigueur et interviendront auprès des motoneigistes qui contreviennent aux lois et règlements en vigueur.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.