Publicité
26 juillet 2019 - 11:43

Quelques conseils de sécurité pour assurer la surveillance

Deux tiers des Québécois ne surveillent pas leur enfant adéquatement lors des baignades

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Seulement le tiers des Québécois (32%) surveillent leur enfant attentivement lorsqu’ils se baignent. Or, la noyade est un phénomène silencieux qui peut survenir très rapidement. En cette semaine nationale de prévention de la noyade, voici quelques conseils qui peuvent vous être utiles pour surveiller votre enfant adéquatement. 

À lire également : 
La noyade : un phénomène qui ne touche pas seulement les enfants

Toujours selon ce même sondage réalisé par Léger pour le compte d’Allstate, on apprenait aussi que : 

  • Le quart (24 %) des adultes affirment se relayer afin qu’une personne soit responsable de la surveillance des enfants en tout temps ; 
  • 21 % affirment le faire attentivement, alors qu’ils effectuent parfois une autre activité simultanément ou plusieurs tâches à la fois.

Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage, est catégorique : il faut garder les yeux sur son enfant en tout temps. 

« Est-ce que vous laisseriez un enfant de 6 ans traverser la rue sans le prendre par la main ? Est-ce que vous laisseriez les enfants de 6 à 10 ans jouer dans la rue sans assurer une surveillance ? La réponse c’est forcément non. C’est la même chose avec un plan d’eau. » 

Quelques conseils 

  • Désignez clairement un surveillant responsable 
    Il est important de savoir en tout temps qui est responsable. Cette personne peut, par exemple, porter un chapeau pour être facilement identifiable. Il est aussi possible d’assurer la surveillance à tour de rôle si plusieurs adultes sont présents, ce qui permet d’encadrer les longues sessions de baignade. 
     
  • Évitez les distractions alors que vous assurez la surveillance 
    « La noyade est un phénomène silencieux qui prend 15 à 20 secondes. Ce n’est pas vrai qu’on peut faire autre chose. Ce n’est pas vrai que j’ai le temps de m’amuser avec mon téléphone », explique M. Hawkins. 
  • Ce dernier conseille de remettre à plus tard toute autre tâche qui risquerait de vous distraire. 
     
  • Restez suffisamment proche 
    Cela va vous permettre de réagir rapidement en cas de besoin. Si vous êtes dans l’eau, la Société de sauvetage vous recommande de rester à une distance de bras. 
     
  • Assurez-vous que l’étendue d’eau est inaccessible lorsqu’elle n’est pas utilisée
    Suivez les règles de sécurité et installez une clôture autour des piscines. Limitez et contrôlez l’accès aux autres étendues d’eau, comme les lacs, les rivières et même les pataugeuses.
  • Faites porter un dispositif de flottaison aux nageurs inexpérimentés 
    Il y en a des modèles adaptés à toutes les tailles et tous les sports. 
     
  • Apprenez à nager à vos enfants 
    « C’est important de savoir nager. C’est d’ailleurs l’une des recommandations que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) met de l’avant. Un enfant d’âge scolaire devrait apprendre les rudiments de la natation et de la sécurité aquatique », croit M. Hawkins. 

Des améliorations encourageantes

Les rapports d’investigation des coroners démontrent que la plupart des noyades peuvent être évitées avec les mesures de prévention appropriées. Depuis qu’il oeuvre au sein de la Société de sauvetage, M. Hawkins dit avoir vu des améliorations.

« Il y a 30 ans quand j’ai commencé à m’impliquer pour la cause, il y avait plus de 200 noyades par année. Il y en a moins de la moitié maintenant. »

Il croit que les nombreuses campagnes de prévention ont porté leur fruit, ce qui l’encourage à poursuivre sa mission. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.