Publicité
8 février 2019 - 10:31

Texte commandité

Faillite personnelle : 4 solutions pour l’éviter

Par Texte Commandité

 

25 000 Québécois font faillite chaque année : trop de dettes, un restant à vivre insuffisant pour faire face aux factures ou simplement se nourrir, des difficultés à payer les remboursements et le couperet tombe… Nos conseils pour ne pas déposer le bilan et vivre sous la tutelle d’un syndic.

1.Revoir votre budget mensuel

Passer en revue vos dépenses vous permettrait de rééquilibrer votre budget. Pour cela vous pouvez utiliser un logiciel de finances personnelles pour calculer clairement votre restant à vivre une fois toutes vos charges payées : loyer, factures, impôts, crédits. On estime que le total loyer plus crédits ne devrait pas dépasser un tiers des revenus.

Vous pouvez également consulter un conseiller de l’ACEF (Association coopérative d’économie familiale) pour réaliser un diagnostic personnel.

Essayez ensuite de réduire certaines de vos dépenses : avez-vous besoin de deux véhicules pour une seule famille, ne vivez-vous pas trop loin de votre lieu de travail, votre forfait téléphone n’est-il pas trop cher ou vos assurances, êtes-vous obligé d’aller souper au restaurant tous les midis ? Il est possible de gagner pas mal d’argent sur ces postes de dépenses.

2.Renégocier vos crédits

Prenez rendez-vous avec votre banque et tentez de négocier le taux de vos prêts ou d’étaler votre dette sur une durée plus longue pour diminuer vos remboursements.

Si vous avez plusieurs cartes de crédits dont les taux sont généralement très élevés et des soldes impayés, la meilleure solution est de faire une consolidation de dettes pour mauvais crédit. Vous n’aurez plus qu’une seule mensualité à un taux plus bas. Mais, ne souscrivez rien de nouveau ensuite, vous tomberiez à nouveau dans le piège de l’endettement.

3.Essayer d’épargner

Une fois vos crédits renégociés ou consolidés, constituez-vous une petite réserve d’argent pour les imprévus. C’est toujours mieux qu’un nouveau crédit qu’il faudra de toute façon rembourser. Une centaine de dollars par mois par exemple. En principe, on devrait être capable d’épargner 10 % de ses revenus mensuels, au minimum.

4.Faire de la trésorerie

Vendez vos affaires inutiles pour vous constituer une trésorerie supplémentaire : vos tablettes si vous avez déjà un ordinateur, les meubles superflus, les jouets qui ne servent plus, les vêtements trop petits en bon état, les livres, les bijoux, les nombreux sacs en cuir… Profitez des sites de vente d’occasion en ligne ou organisez un vide-grenier avec vos amis !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.