Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 décembre 2018 - 21:05

Texte commandité

Yannis Mallat vise haut pour l’horizon 2025

Yannis Mallat, PDG d’Ubisoft Canada, s’est exprimé le 27 novembre à la Chambre de Commerce de Montréal en mettant en avant les ambitions pour 2025 des studios montréalais ainsi que leur impact sur l’industrie et plus généralement sur l'économie du Québec.

 

La conférence a mis en image la taille et l’influence de l’industrie des jeux vidéos. Le géant du jeu vidéo prévoit de développer de nouveaux modèles d'affaires dans le but d’obtenir 200 millions d’utilisateurs mensuels, dans une industrie en perpétuel changement.

 

M. Mallat a enchainé sur la future stratégie d’Ubisoft, insistant sur le service plus que sur le produit. Présentement la communauté de gamers est plus attirée par façonner son univers, prendre ses propres décisions et avoir une expérience intense. « Les gens jouent à moins de jeux, mais ils y restent immergés beaucoup plus longtemps », annonce M. Mallat.

 

Le développement de la communauté de gamers et les jeux mobiles à succès – notamment Candy Crush – annoncent que les plateformes sur lesquelles les jeux sont lancés sont moins prises en compte qu’auparavant. En revanche, le succès d’un jeu vidéo repose sur une expérience de jeu hors du commun, une longue durée de jeu et des mises à jour régulières maintenant le jeu au goût du jour.

 

Rainbow Six Siege par le studio d’Ubisoft illustre parfaitement ce phénomène. Au moment de sa sortie, il a été critiqué pour son faible engouement et des ventes qui ne correspondaient pas aux attentes des amateurs de jeux vidéos. Cependant, au fur et à mesure que des extensions téléchargeables y furent intégrées, de nouveaux joueurs se sont joints à la communauté Rainbow Six. Finalement en août 2017, la communauté de joueurs s'élevait à 20 millions dont 2,3 millions jouaient quotidiennement.

 

Ubisoft souhaite miser sur les jeux mobiles et le streaming en ligne, technologies en vogue dans l’industrie. Le leader du jeu vidéo s’est dernièrement allié à un autre géant – Google – sur Project Stream, plateforme visant à donner accès aux jeux vidéos a toute personne disposant d’un appareil connecté à Internet. Le projet est encore au stade de bêta aux États-Unis, mais va bientôt être démocratisé à plus grande échelle.

 

Le développeur de jeux vidéo canadien admet que sa réussite dépend des talents qu’il a su réunir, dont beaucoup sont originaires du Québec. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, le concepteur de jeux vidéos projette de poursuivre dans la direction qui l’a mené à sa réussite : soutenir les talents montréalais.

M. Mallat imagine pour Ubisoft un avenir allant au-delà des jeux vidéos et souhaite faire de la technologie une innovation qui peut améliorer la qualité de vie. Le concepteur de jeu vidéo a commencé sa conquête de l’industrie de la Tech avec Dialogue, une startup qui associe l’intelligence artificielle aux salles d’urgence. Prometteuse au premier abord, cette technologie a été utilisée par le Centre Hospitalier de l’Université de Montréal pour un projet pilote.

 

« C'est ainsi que nous contribuons concrètement, cela crée de la valeur », a annoncé Yannis Mallat avec fierté.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.