Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 septembre 2018 - 15:59

« Jusqu’au bout du monde », une conférence grand public avec Natalie Choquette

Par Salle des nouvelles

Que vous soyez un parent, un frère, une sœur, un ami ou un employeur, vous êtes tous d’une certaine façon concernés par la problématique de santé mentale d'un proche.

Le comité « Support aux familles » de l’Association des Ressources Alternatives et Communautaires en Santé Mentale du Saguenay–Lac-Saint-Jean (ARACSM-02) a donc décidé de présenter une soirée conférence ouverte au grand public sous le thème « Jusqu’au bout du monde » avec Natalie Choquette, soprano multilingue et mère de Florence K.

Cette soirée se veut un moment privilégié où toutes les personnes concernées par la problématique de santé mentale d’un proche pourront être outillées et conscientisées sur la façon de mieux vivre et intervenir avec les personnes atteintes.

C’est en collaboration avec le Centre Nelligan, le Centre de Rétablissement le RENFORT, le Centre de santé mentale l'ArrimAge et le Centre de prévention du suicide 02 que ce grand événement a été organisé.

La conférence sera présentée dans le cadre de la semaine de sensibilisation aux maladies mentales et se tiendra le jeudi 4 octobre prochain de 18h15 h à 21 h au Complexe Jacques-Gagnon d'Alma.

Quelques billets sont encore disponibles au coût de 10 $ auprès de l'ARACSM-02 au 418-662-1163 et auprès de ses partenaires.

Des kiosques d’information seront sur place lors de l’événement. Il sera possible d’y rencontrer des intervenants qui pourront répondre aux questions et informer sur les services offerts.

On y retrouvera notamment les volets du support aux familles, de la défense des droits, de la prévention du suicide, de l’autogestion des soins, des services jeunesse de même que des pairs aidants.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.