Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 septembre 2018 - 15:46

Texte commandité

Avez-vous un pied d’athlète ?

 

Le pied d’athlète est une affection contagieuse du pied ne touchant pas uniquement les sportifs. Il s’agit d’une prolifération de champignons microscopiques sur la peau qui, mal soignée, peut devenir chronique. On parle alors de pied mocassin. Quels sont ses symptômes et comment le traiter ?

Les différents symptômes

Le pied d’athlète se manifeste par des démangeaisons aux orteils, notamment entre le 3e, le 4e et le 5e. Des rougeurs apparaissent, voire des cloques. La peau desquame et peut même se fendiller douloureusement. Dans ce cas, le risque d’infection devient important et parfois grave.

Sans traitement, les ongles finissent par être atteints : ils changent de couleur, sont cassants ou s’effritent. L’évolution s’étendra ensuite à l’aine, aux mains et au scrotum chez l’homme.

Dans le cas d’un pied mocassin, la rougeur atteint tout le pourtour du pied selon la forme d’un mocassin, d’où son nom. La peau est asséchée et épaissie, elle démange et sent mauvais.

Faire établir un diagnostic dans une clinique podiatrique à Montréal permet une prise en charge rapide. Non traitée, une mycose des ongles se développerait en plus de la pathologie.

Les causes

Les lieux publics sont propices à l’infestation par des champignons, notamment les endroits humides tels que les piscines, les vestiaires de gymnase, mais aussi les hôtels.

Des facteurs génétiques peuvent également être à l’origine d’un pied d’athlète ainsi que des antécédents d’eczéma. Un système immunitaire affaibli, type VIH, ou un patient atteint de diabète constitue aussi un terrain favorable. 

Le traitement du pied d’athlète

Le traitement consiste en l’application quotidienne d’une crème ou d’une poudre antifongique. Une amélioration sera visible en quelques jours si vous êtes assidu, mais le traitement devra se poursuivre néanmoins durant 4 à 6 semaines.

Si l’affection est trop étendue, les antifongiques seront administrés par voie orale.

Les gestes de prévention

La règle numéro 1 est de ne pas marcher pieds nus dans les lieux publics. N’empruntez pas de chaussures aux autres, ne prêtez pas les vôtres. Faites de même avec votre serviette de bain.

Préférez les chaussettes en coton aux chaussettes synthétiques qui font transpirer, les champignons aiment la chaleur et l’humidité.

Coupez toujours vos ongles bien courts et gardez-les propres. Une mauvaise hygiène est un facteur de risque. Portez des chaussures aérées pour faire du sport et des chaussures en cuir en ville.

Le pied d’athlète se soigne très bien s’il est pris en charge dès le début.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.