Une résidente de Chicoutimi, Lisette Gagnon, a reçu hier le Prix Hommage Aînés.

Ce prix vise à reconnaître l’apport de gens qui travaillent bénévolement pour le mieux-être des personnes aînées de leur communauté et qui favorisent leur participation accrue à la société.

Madame Gagnon a reçu ce prix de la part de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, Francine Charbonneau, lors d’une cérémonie à l’hôtel du Parlement à Québec.

La sélection des lauréates et des lauréats a été faite par les Tables régionales de concertation des aînés du Québec.

« Madame Gagnon, je vous félicite pour votre engagement auprès de nos concitoyennes et concitoyens depuis de nombreuses années, a déclaré le premier ministre Philippe Couillard. Vos réalisations ont permis de faire une différence auprès des personnes aînées de notre région et c’est un privilège de compter des gens dévoués comme vous dans notre communauté. »

Voici les faits saillants de son implication :

• Jusqu’à 60 ans, cette infirmière spécialisée en psychiatrie poursuit des études graduées à l’Université du Québec à Chicoutimi, conciliant travail et études. Elle est particulièrement touchée par les problèmes de santé mentale des personnes aînées ainsi que par l’isolement et les préjugés dont elles sont victimes. Aussi, elle oriente ses recherches vers un sujet qui lui tient à cœur, soit l’intégration de ces personnes aînées. Ses projets en ce sens ont changé positivement la vie de plusieurs aînés. En plus de les aider dans leur quête d’autonomie, elle s’investit dans des activités de formation et d’information dans sa communauté pour vaincre les stéréotypes et les préjugés à leur endroit.

 • Au Centre d’action bénévole de Chicoutimi, madame Gagnon, avec ses idées novatrices et son sens de l’initiative, a grandement contribué au développement et à l’amélioration de différents services destinés aux aînés, tel que les Visites d’amitié et le Carrefour d’information pour aînés. L’organisme peut d’ailleurs encore compter sur la précieuse implication de madame Gagnon à ce jour.

• En plus de ces nombreux engagements, madame Gagnon préside le conseil des aînés de la Ville de Saguenay depuis 2015, alimentant activement les initiatives du programme Municipalité amie des aînés. Elle contribue aussi au développement d’une série d’émissions portant sur les préoccupations des aînés et diffusée sur les ondes de la télévision communautaire de Saguenay. Elle y intervient également à titre de panéliste.

• Femme de cœur, son dévouement et son engagement bénévole envers les personnes aînées ont été soulignés non pas une, mais deux fois par la Ville de Saguenay, qui lui décerne le titre de bénévole de l’année en 2015 et en 2017.